Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›

Futurs managers, et si votre personnalité faisait la différence ?

Sophie Payenneville, resp. Recrutement et Carrières chez Suez Environnement, aborde la façon dont les grandes entreprises se dotent de profils à haut potentiel. La diversité des profils est recherchée... et ouvre des opportunités à des candidats plus atypiques.

Avis d'expert  |  Eau  |    

Développer une entreprise, lui permettre d'innover et l'ouvrir à l'international, cela nécessite de se doter d'une très bonne équipe. Grâce à l'excellence de son système d'enseignement supérieur, la France produit de nombreux profils à la hauteur des potentiels recherchés. De quoi bâtir de beaux parcours individuels et de belles réussites collectives.

Toutefois, pour les responsables RH, la méthode qui consiste à recruter des profils connus au sein des meilleures écoles, pour des postes aux contours maîtrisés, n'est plus suffisante.

S'intéresser à tous les candidats “à haut potentiel”

Le contexte des entreprises est désormais diversifié, complexe et multinational. Il s'impose à chaque collaborateur et requiert des aptitudes particulières.

De toute évidence, cela se traduit par un management ouvert à la diversité et à la multiculturalité, garantie de résilience face aux adaptations nécessaires dans un univers de marché compétitif. Cela se traduit aussi par la quête de profils nouveaux à “haut potentiel”.

L'enrichissement des profils au sein des entreprises est une problématique de plus en plus partagée par les responsables RH.

Les profils atypiques sont une richesse pour l'entreprise

Avec JUMP, programme à destination des jeunes Bac+5, SUEZ ENVIRONNEMENT intègre ces profils “nouveaux” et prometteurs pour de futurs postes à responsabilités, techniques ou commerciaux : manager de projets, gestionnaire de centre de profit ou centre d'exploitation, directeur d'agence…

Les critères de sélection portent davantage sur la personnalité que sur le parcours académique, bien que ce dernier ne soit pas négligé. Parmi les compétences requises, l'anglais est incontournable. Toutefois, les recruteurs du Groupe attachent beaucoup d'importance à l'enthousiasme, aux esprits positifs, à la mobilité et à un engagement sincère pour le secteur de l'Environnement.

À travers ce programme, SUEZ ENVIRONNEMENT s'ouvre également à de nouvelles richesses, issues des quartiers, de parcours universitaires différents, ou bien de nationalités peu représentées, qui n'intègrent pas toujours les grandes multinationales dans leur stratégie de carrière.

Traitement de faveur, mais exigences soutenues

Après un processus de sélection exigeant, SUEZ ENVIRONNEMENT offre à ces profils un parcours d'intégration de près de 2 ans, qui vise l'excellence : stage de fin d'études de 6 mois, mission opérationnelle de 8 mois, VIE de 8 mois minimum à l'étranger, suivi particulier et constitution d'un réseau professionnel au sein du Groupe.

En décloisonnant les pratiques RH et en s'engageant aux côtés de profils “en devenir”, nombre d'entreprises parviennent à s'appuyer sur des collaborateurs acquérant très vite une maturité dans leur fonction et une culture complète du secteur d'activité. Cela constitue un atout dans un univers où la mobilité professionnelle est requise.

Chez SUEZ ENVIRONNEMENT, l'agilité des collaborateurs s'exprime sous différentes formes : évoluer au sein d'un même secteur - l'eau par exemple -, établir des liens ou des transitions entre les secteurs "eau" et "déchets", prendre en charge des missions à l'international...

Hors des grandes écoles, des opportunités tout de même !

Alors que les profils “à potentiel” ne sont pas tous "là où on les attend", l'une des missions du management RH est de les identifier, de les accueillir et de leur permettre un parcours d'excellence. L'objectif pour l'entreprise : se doter de managers et de stratèges avisés pour les années à venir.

Ces initiatives des Ressources Humaines permettent d'ouvrir de belles opportunités à des profils ambitieux et enthousiastes. Ainsi, pour bien débuter sa carrière, il peut être judicieux de s'appuyer sur des entreprises qui investissent sur le développement des potentiels humains. La porte d'entrée est parfois beaucoup plus ouverte.

Avis d'expert proposé par Sophie Payenneville - Responsable Recrutement et Carrières chez SUEZ ENVIRONNEMENT.

 
 
Nos marques :