En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

À la ferme de Saint-Urchaut, les maraîchers font de l'emploi durable

Info flash  |  Agroécologie  |    
À la ferme de Saint-Urchaut, les maraîchers font de l'emploi durable

Située à Pont-Scorff (56), la ferme de Saint-Urchaut entend concilier engagement social et environnemental. Avec ses 3,7 hectares de terrains et 1.800 m2 de serres, cette ferme maraîchère bio joue le rôle de vecteur d'insertion professionnelle.

Elle accueille une quinzaine de demandeurs d'emploi en contrat d'insertion (CDDI), financé par l'Etat, pour réaliser des activités d'ouvriers maraîchers : semis, plantation, récoltes des cultures sous serres et plein champ, préparation des paniers de légumes…

Sur site, 2 aide-maraîchers professionnels encadrent les personnes en insertion sur le plan technique, tandis qu'un travailleur social contribue à la résolution des aléas des parcours : santé, logement, famille… Une façon de leur remettre le pied à l'étrier vers l'emploi durable.

Signe de la reconnaissance du milieu de l'insertion : le 12 avril dernier, de nombreux représentants de Structures d'Insertion par l'Activité Économique (SIAE) ont participé à une journée visite de la ferme. Les personnels des organismes publics présents - Pôle Emploi, Mission locale et référents RSA - y ont vu des pistes intéressantes pour les publics qu'ils suivent.

La ferme de Saint-Urchaut s'inscrit dans le réseau Jardins de Cocagne, qui promeut l'insertion et le lien social par le jardinage dans toute la France. Un réseau qui démontre son utilité sociale : à l'issue de son parcours d'insertion, près d'un jardinier sur 2 retrouve un emploi durable ou une formation professionnelle.

Partagez sur…