En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Les offres d'emploi Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaires
Toutes les offres d'emploi
Cette offre est pourvue

Adjoint responsable pôle Bruit H/F(Publiée le 13/05/2020 - Référence : ACNUSA Adjoint Bruit - 208611)

Société qui recrute : Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaires
Contrat de travail : CDD / Mission - 1 an   -  Expérience requise : 1 à 3 ans
Localisation : France / Île-de-France / Paris (75007)
Secteurs d'activité : Aménagement : Aménagement du territoire,
QHSE : Management / Certification, Risques

Descriptif du poste

L’Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires (ACNUSA) est une autorité administrative indépendante (AAI). Son collège est composé de dix personnalités choisies en raison de leurs compétences dans des domaines liés aux missions de l’Autorité. S’y adjoignent, des « membres associés » représentant les différents intérêts concernés par la performance, économique et environnementale, des aéroports.
L’équipe permanente, composée de 12 personnes (hors stagiaires et apprentis), est organisée en pôles techniques, juridique et administratif. Le « pôle Bruit », est en charge de la mise en œuvre des systèmes d’observation du bruit sur et autour des grands aéroports, du traitement et de la valorisation des données, de l’instruction des dossiers soumis pour avis au collège de l’Autorité, et de la conduite ou de la réalisation des études diligentées ou recommandées. Il travaille en étroite collaboration avec de nombreux partenaires (agences scientifiques et techniques, administrations centrales et locales, directions de l’environnement des sociétés d’exploitation aéroportuaire, observatoires locaux, associations de riverains, opérateurs et constructeurs).
Ses pôles techniques « bruit » et « qualité de l’air et des milieux » sont appelés à travailler en synergie pour améliorer la performance environnementale globale des aéroports (bruit, qualité de l’air, climat, etc…) afin de satisfaire aux engagements institutionnels, nationaux et locaux en matière de réduction des nuisances sur et autour des aéroports français.
Le pôle bruit est actuellement composé de deux cadres permanents appelés à travailler en binôme et d’un étudiant recruté en contrat d’apprentissage. Il bénéficie de l’appui d’un prestataire chargé de la mise en place des outils de traitement automatisés des données.
L’Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires est située dans les locaux du ministère de la Transition écologique et solidaire, Paris 7ème.
Le (la) titulaire du poste est adjoint au (à la) responsable du pôle bruit qu’il supplée en son absence. Il participe à toutes les missions de l’Autorité de contrôle
• Suivi de la mise en œuvre des données issues des systèmes d’observations du bruit et des trajectoires des aéroports ; traite les données qui en sont issues ; veille sur la qualité des données rendues publiques ;
• Instruction des dossiers soumis pour avis au collège de l’Autorité : plans d’expositions au bruit, plans de gêne sonore, plans de prévention du bruit dans l’environnement (directive 2002/49/CE), dossiers d’approche équilibrée (règlement européen 598/2013, modification de procédures de navigation aérienne, projet d’arrêtés ministériels portant restriction d’exploitation des aéroports ;
• Etudes et conseils aux parties prenants ; préparations des projets de recommandations publiques.
Il assure, avec le (la) responsable du pôle, la relations avec les organismes scientifiques et techniques qui appuient l’Autorité. Il est en relation avec le MTES, la DGAC, les services techniques des aéroports (parmi lesquels le laboratoire d’Aéroports de Paris), les associations agréées de surveillance du bruit (notamment Bruitparif), les associations de riverains des aéroports, les services des préfectures, les élus, et les professionnels de l’aéronautique.

ACTIVITÉS ESSENTIELLES
Le (la) titulaire du poste participe avec le responsable du pôle aux actions visant à la réduction de la pollution sonore sur et autour des aéroports :
• Analyser les conditions de survols et aux abords des plateformes aéroportuaires, via l’exploitation des données RADAR ;
• Préparer les outils de communications –dont les réponses techniques - relatifs au bruit et aux conditions de survols pour le collège, les services, les partenaires et le grand public ;
• Produire, à l’aide d’un SIG (ArcGIS), des couches de données pour alimenter l’outil cartographique du site internet de l’Autorité et assurer la tenue à jour de cet outil ;
• Préparer les rapports de synthèse et d’analyse des modifications de procédures de vols et les plans et programmes relatifs à la protection de l’environnement sonore des riverains des aéroports relevant de l’ACNUSA ;
• Contrôler le respect des recommandations relatives à la mesure du bruit ;
• Participer à la communication de l’Autorité et à la mise en valeur de ses activités dans ce domaine : élaboration, validation et mise à jour de différents supports ou de leur contenu.

Compétences requises

Autonome et proactif(ve), le ou la candidat(e) est un(e) ingénieur ayant eu au moins une première expérience solide dans le domaine de l’environnement. Une bonne capacité de traitements de données informatiques est indispensable, la maîtrise les outils SIG sera appréciée.
Il (elle) disposera de qualités rédactionnelles en français, d’un bon sens du travail en équipe et d’une forte rigueur scientifique. Des connaissances en aéronautique et/ou acoustique seront un plus. La maîtrise de l’anglais est souhaitée.
Langue : Français, Anglais

Descriptif de l'organisme employeur

L’Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaires (ACNUSA) est une autorité administrative indépendante chargée de contrôler l’ensemble des dispositifs de lutte contre les nuisances générées par la transport aérien. L’extension des compétences de l’ACNUSA à la pollution atmosphérique a pris effet au 1er novembre 2010. Elle est définie par la loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 (dite « Grenelle II »), article L. 174 et L. 175.
Deux membres supplémentaires de l’Autorité ont été nommés en janvier 2011, l’un compétent en matière d’émissions atmosphériques de l’aviation, et l’autre compétent en matière d’impact de l’activité aéroportuaire sur l’environnement.
D’après la loi, l’Autorité peut émettre des recommandations sur toute question relative aux nuisances environnementales générées par le transport aérien sur et autour des aéroports. Elle est également consultée par les autorités chargées de l’élaboration des schémas régionaux du climat de l’air et de l’énergie (SRCAE) ou des plans de protection de l’atmosphère (PPA), pour les territoires impactés par un grand aéroport.
Enfin, s’agissant de la pollution atmosphérique générée par l’aviation, l’Autorité est chargée de « contribuer au débat en matière d’environnement aéroportuaire ». A ce titre, l’Autorité peut formuler des propositions d’études pour améliorer les connaissances dans ce domaine et diffuser ces études.

Candidature à cette offre

Cette offre est pourvue et n'a plus cours actuellement
Candidature à cette offre à l'adresse : http://eenv.fr/?OF208611

Partager

 
 
Nos marques :