Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›

Technicien·ne SSP : débrouillardise et sens de la communication sont des atouts clés

Le technicien·ne en sites et sols pollués (SSP) combine déplacements sur le terrain et coordination de travaux de dépollution. Le poste nécessite de l'agilité et un sens de la communication. Des compétences qui s'acquièrent avec l'expérience. Détails.

Interview vidéo  |  Aménagement  |    

Tiéphaine Duvauchelle est technicienne terrain SSP au sein de l'entreprise d'ingénierie Artelia. Elle intervient pour réaliser des diagnostics de dépollution et en maîtrise d'ouvrage en dépollution. À l'occasion du salon Pollutec 2023, elle partage son quotidien sur notre plateau-TV.

Comme pour la plupart des métiers de la filière SSP, le·la technicien·ne SSP travaille sur le terrain, mais aussi au bureau. Sur le terrain, il·elle prélève des échantillons et mesures dans le cadre de diagnostics de pollution : sols, air, odeur, eaux souterraines, etc. En cas de maîtrise d'œuvre ou d'assistante à maîtrise d'ouvrage, il·elle encadre les entreprises de travaux et les sous-traitants, pour le forage notamment. Au bureau, les fonctions demandent de préparer les interventions de terrain, de se coordonner avec les clients et les prestataires, mais aussi de rédiger les rapports de remontées terrains, tels que les fiches de prélèvements, les rapports d'analyse, etc.

Tiéphaine Duvauchelle est titulaire d'un BTS en géologie appliquée. Elle bénéficie de dix ans d'expérience dans le domaine des SSP. Son métier requiert de la « débrouillardise », de l'autonomie et un grand sens de la communication, énumère-t-elle. Ouvert aux diplômés niveau bac + 2 à bac + 4 en géologie et hydrogéologie, le poste de technicien·ne SSP nécessite un minimum d'expérience dans le domaine des sites et sols pollués, idéalement trois ans. Du fait des déplacements fréquents, le permis B est indispensable.

Le poste est-il accessible aux femmes ? Oui, répond la technicienne. Elle affirme ne pas avoir besoin de s'imposer sur un chantier. « Il faut juste savoir être convaincante en s'appuyant sur son expérience », précise-t-elle. Par conséquent, ce sera plus difficile pour un·e jeune, fraîchement diplômé·e.

 
 
Nos marques :