Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›

« La fabrication de pales d'éoliennes est un métier spécifique, nouveau en France »

Frédéric Petit, président de Siemens Gamesa France, et Karine Meininger, directrice régionale de Pôle emploi, expliquent leur partenariat pour recruter les opérateurs de production de l'usine du Havre, spécialisée dans les pales et nacelles d'éoliennes.

Interview vidéo  |  Energie  |    

Le lancement des premiers parcs éoliens en mer, en France, s'accompagne de la création de tout un tissu industriel. De grands groupes, mais aussi des PME, sont mobilisés pour la construction des six premiers parcs offshore, qu'ils œuvrent dans le secteur du bâtiment, de la construction navale, de l'énergie…

Les appels d'offres ont également incité les industriels à ancrer la production des composants éoliens sur le territoire français. En 2014, General Electric a ainsi ouvert à Saint-Nazaire une usine de fabrication de nacelles et de générateurs, en perspective de la construction du premier parc national au large de la ville. En 2022, c'est au tour de Siemens Gamesa de lancer la production dans son usine du Havre. Celle-ci fabrique des pales d'éoliennes et assemble des nacelles. Au total, 750 emplois devraient être créés.

En vue de l'ouverture de cette usine, dont la production a démarré en mars dernier, Siemens Gamesa a passé un partenariat avec Pôle emploi, afin de sélectionner des candidats aux postes d'opérateurs de production. Si, pour l'assemblage des nacelles, des ponts peuvent être créés avec d'autres métiers industriels, pour la production de pales, les compétences recherchées sont nouvelles. Pôle emploi a donc développé un outil de recrutement par simulation, pour tester les gestes et les aptitudes professionnelles des candidats.

Frédéric Petit, président de Siemens Gamesa Renewable Energy France, et Karine Meininger, directrice régionale Pôle emploi Normandie, ont expliqué à Actu Environnement comment s'est organisé le recrutement des futurs opérateurs de production, en marge du Colloque national éolien, organisé les 12 et 13 octobre dernier, à Paris.

 
 
Nos marques :