En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Risques liés aux unités de méthanisation : comment se former ?

En méthanisation, les accidents sont rares mais ils constituent un risque indéniable et peuvent représenter un frein aux projets d'installation. Quels sont ces risques ? Qui en a la charge ? Comment se former ? Réponses, avec Rémy Bouet, de l'Ineris.

Interview vidéo  |  Energie  |    

Explosions, incendies, fuites… Les accidents liés aux unités de méthanisation existent. S'ils sont peu fréquents en France - le ministère a recensé 18 incendies et 15 explosions entre 1992 et 2017 - ils imposent aux professionnels du biogaz de s'y préparer.

Les responsables d'exploitation, les responsables HSE, les bureaux d'études ou encore les chargés d'affaires ont tout intérêt à se former à la gestion de ces risques, selon Rémy Bouet, responsable du marché énergie au sein de l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris).

Il existe plusieurs types de formations, prodiguées par plusieurs organismes : des formations "généralistes", étalées sur 2-3 jours, pour passer en revue tous les risques concernés par une unité de méthanisation, et des formations spécialisées sur chacun de ces risques, qui durent une à deux journées.

Partager