Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›

Le conseil en rénovation énergétique prend de l'ampleur dans les enseignes de bricolage

Depuis janvier 2023, le recours à un Accompagnateur Rénov' est obligatoire pour les particuliers qui rénovent leur logement. En anticipation, certaines enseignes, comme Leroy Merlin, ont formé leurs propres référents.

Article  |  Bâtiment  |    
Le conseil en rénovation énergétique prend de l'ampleur dans les enseignes de bricolage

Conseiller sur les travaux et les solutions à mettre en œuvre : tel est le rôle d'un Accompagnateur Rénov'. Ces conseillers sont obligatoires depuis le 1er janvier 2023 pour obtenir les aides de l'État en matière de rénovation énergétique des logements. Cependant, certaines enseignes spécialisées n'ont pas attendu cette obligation pour se doter de leurs propres référents à même de conseiller leurs clients.

« Depuis deux ans, nous confions la mission de "responsable de rénovation énergétique", ou RRE, à nos vendeurs experts ou conseillers en pose en interne, témoigne Arnaud Descamps, responsable du développement de la rénovation énergétique chez Leroy Merlin. Initialement, nous avions pensé le RRE comme englobant également le rôle d'un Accompagnateur Rénov', avant que ce métier n'émerge et que son rôle devienne obligatoire. » Leroy Merlin en comptait 65 en décembre 2023, attitré dans un seul magasin ou mutualisé localement sur plusieurs dans toute la France. Ils seront à 95 courant 2024.

 
Il s'agit d'une forme de promotion pour nos vendeurs experts ou nos conseillers en pose  
Arnaud Descamps, responsable du développement de la rénovation énergétique chez Leroy Merlin
 
Tous passent pour cela par une formation pour devenir « chef de projet en rénovation énergétique » durant quatre mois auprès de La Solive, un centre de formation et de reconversion. Celle-ci fournit au « stagiaire » les connaissances et compétences nécessaires pour dresser un diagnostic de performance énergétique, établir un premier scénario de travaux et naviguer parmi les dispositifs d'aide. « Il s'agit d'une forme de promotion pour nos vendeurs experts ou nos conseillers en pose. Nous avons également récemment recruté une personne de l'extérieur en reconversion professionnelle. Mais tous ont bénéficié de la même formation », explique Arnaud Descamps. Les opportunités de recrutement dans ce secteur ne sont donc pas à négliger pour ceux et celles qui souhaitent œuvrer dans le conseil à la rénovation.

L'intérêt, pour l'entreprise, est de conserver un rôle d'intermédiaire dans le contexte des démarches de rénovation énergétique. Les enseignes comme Leroy Merlin sont souvent les premiers acteurs auxquels les intéressés s'adressent. « Certains clients viennent en magasin pour se renseigner ou pour réaliser des gestes simples de rénovation énergétique : remplacer leurs fenêtres pour améliorer l'isolation ou s'équiper d'un poêle à bois en remplacement de leur chaudière au fioul. C'est ce qui s'appelle la vente de produits posés. » De là, l'entreprise gère la sous-traitance en faisant appel à des artisans partenaires ou en participant au montage d'un dossier avec une entreprise de travaux. « L'idée, de notre côté, est d'orienter au mieux le client vers le type de rénovation qu'il se prépare à faire, de garantir qu'il comprenne les enjeux budgétaires et administratifs avant de les orienter vers l'Anah, explique Arnaud Descamps. À l'avenir, nous souhaitons créer des plateformes locales : se lier avec un Accompagnateur Rénov' sur le terrain sous la forme d'une "convention" pour faciliter les procédures. »

 
 
Nos marques :