En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Salariés d'Île-de-France, avez-vous déjà bénéficié de la prime au covoiturage ?

Info flash  |  Transport  |    

Les salariés d'Île-de-France s'intéressent de plus en plus aux alternatives à la voiture pour leur trajet domicile-travail. Mais que choisir lorsque les transports en commun sont insuffisants, ou que le trajet n'est pas adapté aux vélos ? Le covoiturage, bien sûr !

L'idée fait son chemin parmi les Franciliens. Et pour cause : depuis septembre 2017, les passagers du véhicule partagé ont profité d'un coup de pouce financier avec l'opération "Tous ensemble pour le covoiturage". Lancée par Île-de-France Mobilités (ex-STIF), la prime au covoiturage “courte distance” a impliqué plus de 50.000 trajets à la mi-décembre, soit en deux mois et demi.

Bonne nouvelle pour les adeptes, actuels ou futurs, du covoiturage : le coup de pouce restera en vigueur jusqu'au 30 juin 2018. Pour bénéficier de la prime, le Francilien doit passer par un des opérateurs de covoiturage partenaires de l'opération (liste ci-dessous). À chaque trajet covoituré, le passager paie le conducteur du montant de sa contribution. En fin de mois, 2 euros par trajet effectué lui seront remboursés, directement versés sur un compte Paypal. A noter que la prime concerne au maximum un aller-retour par jour et 4 trajets avec la même personne dans le mois.

Une aide bienvenue, sachant que les actifs Franciliens sont 43% à aller travailler en voiture, avec un taux d'occupation des véhicules de 1,05 seulement. Plus généralement, l'Île-de-France compte 1,23 million de déplacements quotidiens de plus de 10km en voiture, dont 60% partant de grande couronne.

Les opérateurs participant à l'opération : Blablalines, Citygoo, Clem', Covoit'ici/Ecov, HopWays, IDVroom, Kankaroo, Karos, MicroStop, OuiHop, Proxiigen, Rezo Pouce, Roulez malin/Covivo, Trajet à la carte, WayzUp, Wever, Zify.

Partagez sur…