Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›

Les métiers de l'eau (2/5) : témoignage d'une ordonnanceuse

Quasi-invisibles et pourtant essentiels, les métiers de l'eau sont présents au sein des services des collectivités, des entreprises ou encore des organismes publics. Rencontre avec Laura Carvalho, ordonnanceuse chez Suez eau France.

Article  |  Eau  |    
Les métiers de l'eau (2/5) : témoignage d'une ordonnanceuse

« Que ce soit pour des urgences – une fuite, une réparation – ou des opérations programmées – curage, entretien des bassins, etc. –, le service d'ordonnancement reçoit toutes les demandes concernant l'eau potable ou l'assainissement. Nous sommes le point d'entrée pour la programmation des interventions et la gestion des agents, décrit Laura Carvalho, ordonnanceuse chez Suez eau France. Par exemple, lors d'un appel pour une urgence, je vais envoyer un agent faire un diagnostic sur place. Ensuite, je vais analyser son retour pour solliciter les bons intervenants pour les suites à donner (réparation, désobstruction, etc.), tout en prenant en compte les compétences, les disponibilités, les lieux d'intervention, mais également la circulation. J'essaie d'optimiser les tournées pour minimiser le nombre de kilomètres entre chaque intervention. Je dois aussi m'assurer qu'ils aient le matériel dont ils ont besoin. »

En amont, pour chaque intervention, l'ordonnanceur prépare les dossiers en rassemblant les plans de la zone d'intervention, notamment pour localiser les réseaux, des photos pour illustrer ce qu'il y a à résoudre, ainsi que les autorisations des mairies. Chez Suez eau France, l'ensemble est envoyé sur les tablettes dont sont équipés les agents. « Ordonnanceur est un métier d'équipe : nous sommes un service dans lequel il y a beaucoup d'entraide. Ce qui me plaît dans l'ordonnancement, c'est la diversité des tâches : je passe d'un métier à l'autre, d'un secteur à l'autre. Et lors d'absences d'agents, il faut être réactif et trouver la ou les personnes capables d'assurer les interventions. Je suis arrivée petit à petit à ce métier », explique-t-elle. Avant d'être ordonnanceuse, Laura Carvalho a fait du terrain, vu des opérations de curage, de terrassement, de réparation, etc. « Le métier est aujourd'hui plus connu, constate-t-elle. Auparavant, quand je disais que j'étais ordonnanceuse, la réaction de mes interlocuteurs était : qu'est-ce que c'est ? Maintenant la question est plutôt : tu ordonnances quoi ? »

Les métiers de l'Eau vous intéressent ? Techniciens, ingénieurs, chefs d'équipe… Participez au job dating organisé à l'occasion du Carrefour de l'eau 2022. Rendez-vous les 29 et 30 juin, à Rennes, pour découvrir des opportunités de carrière partout en France. Toutes les informations sont ici.

 
 
Nos marques :