En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Assainissement : le métier de chauffeur opérateur chez Ortec a de l'avenir

Info flash  |  Déchets  |    
Assainissement : le métier de chauffeur opérateur chez Ortec a de l'avenir

Le 29 mai, les chauffeurs opérateurs PL en recherche d'emploi sont attendus chez Ortec à Morangis (91). L'agence Ortec Industries Ile-de-France organise une journée de recrutement pour renforcer ses équipes en assainissement et nettoyage industriel. L'objectif est d'embaucher une dizaine de chauffeurs opérateurs, indique Sophie Marques, responsable administrative. L'agence compte aujourd'hui 32 chauffeurs et 12 camions hydrocureurs.

Pendant cette journée, les candidats pourront découvrir le métier, la vie en agence et dans le groupe Ortec, vidéos à l'appui. Au menu également : des mini-entretiens de recrutement - de 5 à 10 minutes - avec les cadres de l'agence et, si l'entretien est favorable, des tests de conduite sur camion. Les candidats devront réaliser des manoeuvres de base : rouler et passer les vitesses, effectuer une marche arrière, et se garer. Les chauffeurs retenus pourront intégrer le groupe en CDI en quelques mois, après un passage par l'intérim.

Au-delà de l'Ile-de-France, toutes les agences dédiées à l'Environnement d'Ortec lancent des campagnes de recrutement de chauffeurs opérateurs : Marseille, Lyon, Nantes, Nice, Rouen, Angers…

Pour attirer de nouveaux chauffeurs, l'agence Ortec de Morangis s'ouvre à tous les profils non spécialistes du secteur de l'assainissement et du nettoyage industriel, y compris les plus jeunes. Seul prérequis, être titulaire du permis C et avoir suivi la formation FIMO - Formation Initiale Minimum Obligatoire - pour exercer en tant que conducteur poids lourd. Les nouvelles recrues pourront acquérir les compétences nécessaires via une formation en interne, à l'école ELEE, rattachée au groupe Ortec.

Polyvalents, les opérateurs exercent un métier technique, qui nécessite autonomie et sens du contact avec le client. De fait, au volant du camion hydrocureur, en binôme avec un coéquipier, ils se rendent sur site pour réaliser des opérations de pompage et d'assainissement, sur tous types de déchets : fioul, boues, poussières, solvants industriels, bacs à graisses de restaurants… Ils interviennent aussi sur des opérations de nettoyage haute pression : parkings souterrains, cuves de raffineries, sites industriels…

Dans ce métier historiquement à risques, la bonne maîtrise des postures de sécurité est impérative pour manipuler des tuyaux à jet haute pression - 120 bars en sortie. Aujourd'hui, les opérateurs peuvent également s'appuyer sur des équipements modernes : buses de nettoyage rotatives, dispositifs d'arrêt d'urgence du pompage et du jet de nettoyage. De quoi réduire la pénibilité du métier et améliorer la sécurité au travail.

Partagez sur…