En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Des formations innovantes aux métiers du ferroviaire ouvrent en Ile-de-France

Info flash  |  Transport  |    
Des formations innovantes aux métiers du ferroviaire ouvrent en Ile-de-France

De nouvelles formations innovantes dédiées aux métiers du ferroviaire ouvriront en juin 2019 en Ile-de-France. Plus précisément à l'école des éco-activités (EA-ITEDEC) de la Chambre de commerce et d'industrie d'Ile-de-France, située à Aubergenville (Yvelines). Ce seront des formations de conducteurs de nacelle, de conducteurs de pelle rail-route, de poseurs de caténaire, voies et appareils de voie, ainsi que de câbleurs des installations de signalisation.

Ces formations font suite à l'ouverture de la filière "Ferroviaire" de l'EA-ITEDEC fin 2018. Celle-ci propose déjà des formations pré-qualifiantes pour devenir opérateur à l'entretien des rails, chefs d'équipe ou conducteurs de travaux ferroviaires. De niveau pré-bac à bac +3, les formations de la filière ferroviaire s'adressent à des jeunes en poursuite d'études, à des salariés du secteur ferroviaire en poste et aux personnes en reconversion professionnelle. 300 apprentis et stagiaires devraient y être formés d'ici à 2021.

Partenaire de l'EA-ITEDEC, l'agence d'insertion ActivitY' permettra des actions ciblées de formation à l'attention des jeunes, des bénéficiaires du RSA et des demandeurs d'emploi de longue durée. Un public qui pourra bénéficier directement des clauses d'insertion des marchés publics liés aux transports.

600 mètres de voies ferrées pour apprendre

L'innovation de ces formations réside dans la mise en place d'un nouvel outil pédagogique : un plateau technique de 600 mètres de voies ferrées doté d'équipements de pointe. Il permettra d'apprendre et de maîtriser différentes techniques professionnelles : viabilisation, signalisation, maçonnerie, réseau haut-débit, génie civil, voie ferrée… De quoi répondre aux besoins en compétences des entreprises du secteur en Ile-de-France, comme Bouygues énergie, SNCF Réseau ou encore Eltia, partenaires du projet.

La région Ile-de-France concentre plus de 40 % de l'activité nationale dans le domaine du ferroviaire. Le Grand Paris présage de besoins croissants à l'avenir, aussi bien en entretien, en rénovation qu'en construction. Les besoins nets de recrutement du secteur sont estimés à 13.750 personnes d'ici à 2025.

Elodie Buzaud.

Partager