En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Mixité : le groupe Saur met le cap sur la féminisation de ses équipes

Info flash  |  Eau  |    
Mixité : le groupe Saur met le cap sur la féminisation de ses équipes

Le secteur de l'Eau et de l'Assainissement va-t-il se féminiser ? Dans ce secteur historiquement très masculin, le groupe Saur affiche sa volonté de développer la place des femmes.

Mercredi 4 juillet, Saur a lancé le réseau EllEau à Paris auprès de 150 collaboratrices et collaborateurs, originaires des agences de toute la France. L'objectif ? Promouvoir la mixité hommes-femmes dans les métiers du groupe. EllEau répond à une volonté de favoriser la mixité, affichée l'an dernier par Louis-Roch Burgard, PDG de Saur.

“En France, dans les centres de formation en Eau et Assainissement, la proportion de femmes monte peu à peu vers les 30%, indique Alice Hillaireau, chef d'agence en Gironde et co-présidente du réseau EllEau. Chez Saur, le taux de féminisation est de 19%.”

De fait, les opérationnels qui interviennent auprès des clients sont très majoritairement des hommes. “Dans l'encadrement, 10% des postes sont occupés par des femmes. A titre d'exemple, seuls 5 chefs d'agence sur 60 sont des femmes, et les directeurs régionaux sont tous des hommes”, poursuit Alice Hillaireau.

Pour y remédier, le réseau EllEau agira selon 4 axes de travail : recrutement • promotion et accompagnement des femmes dans leur carrière • mentoring, basé sur le partage d'expérience • communication. Un bureau, constitué de 10 personnes, servira à déployer les actions à mettre en oeuvre sur le terrain.

Au niveau des recrutements, la politique RH devrait évoluer. “A compétences égales, l'idée est de privilégier un profil féminin dans les métiers où la mixité est insuffisante”, explique Alice Hillaireau.

Mais le principal frein à la féminisation des métiers de l'Eau demeure le manque de candidatures. “Le réseau EllEau vise à encourager les salariées en poste à la prise de nouvelles responsabilités, ainsi que les jeunes diplômées à postuler chez Saur”.

Des collaborateurs volontaires interviendront dans les écoles et les centres de formation pour attirer le potentiel féminin vers les opportunités ouvertes chez Saur. “Ces ambassadeurs valoriseront l'entreprise et la place des femmes dans ses métiers, particulièrement auprès des étudiantes en électromécanique, BTS ou école d'ingénieurs de l'Eau”, détaille Alice Hillaireau. Ils pourront, également, venir témoigner des réalités du terrain pour les femmes.

Le groupe Saur, qui contient également des métiers où la gente féminine est sur-représentée, escompte augmenter la présence des hommes, à compétences égales. C'est le cas en gestion de clientèle et sur les fonctions administratives : facturation, comptabilité…

Partagez sur…