En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Economie circulaire : les enseignes d'achat-revente recrutent

Portées par l'engouement des Français pour l'occasion, les principales enseignes d'achat-revente prévoient d'ouvrir de nouveaux magasins dans les mois et années à venir. Elles cherchent donc à recruter, notamment des gérants-salariés.

Article  |  Déchets  |    
Economie circulaire : les enseignes d'achat-revente recrutent

Cash Express (+ de 130 magasins en France, 500 salariés) compte ouvrir environ 25 nouveaux points de vente d'ici à 2020, Troc.com (58 magasins) 50 d'ici à 2023, Cash Converters (120 magasins, 550 salariés) en ouvre une petite dizaine par an… Les enseignes sont donc à la recherche de candidats à la franchise, mais aussi de futurs salariés. Chez Troc.com, comme chez Cash Converters, chaque magasin emploie au moins 4 personnes : un gérant (franchisé ou salarié), un adjoint et 1 ou 2 acheteurs-vendeurs.

Enseignes en quête de gérants-salariés

Le profil le plus recherchés est celui de directeur de magasin salarié. Le poste est ouvert à tous les profils, sans condition de diplôme. Chaque nouvelle recrue est formée pendant plusieurs semaines avant de se voir confier un magasin. Quid du salaire ? "Il faut compter 2.500 euros nets par mois, sans les primes", indique Pascal Lebert, président de Happy Cash Groupe (Happy Cash, Happy Cash Services, Troc.com, La Trocante, Fix Phonia). A moins de passer franchisé. "Depuis peu, Cash Converters offre la possibilité à ses gérants-salariés de devenir leur propre patron, précise Ronan Pensec, directeur général délégué de Cash Converters, en rachetant en partie le magasin dont ils ont la charge avec l'aide de l'enseigne et en prenant, petit à petit, de plus en plus de capital, jusqu'à devenir 100 % indépendant."

Elodie Buzaud.

Partager