En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Sur un chantier du bâtiment, il faut aussi maîtriser les outils collaboratifs en réseau

Les professionnels des chantiers du bâtiment se dotent de nouveaux outils numériques. L'ingénierie de construction intègre de plus en plus le partage en réseau des données. Un atout pour renforcer l'efficacité sur les chantiers verts.

Article  |  Bâtiment  |    
Sur un chantier du bâtiment, il faut aussi maîtriser les outils collaboratifs en réseau

Les professionnels de terrain du secteur du bâtiment doivent se familiariser avec nombre de nouveaux outils numériques. Dans ce contexte de “digitalisation des métiers”, le groupe Artelia vient de lancer le déploiement d'un nouvel outil numérique, conçu par l'éditeur de logiciels IDCapture, pour simplifier les process de suivi des chantiers.

La digitalisation s'accélère sur 1.500 chantiers suivis chaque année

D'ici le premier trimestre 2019, l'application sera exploitée sur les 1.500 chantiers suivis chaque année par le spécialiste de l'ingénierie de construction.

L'application permet de décloisonner les données de chantier et de faciliter leur partage par les différents intervenants. Le département Bâtiments Durables d'Artelia y voit un atout pour la mise en place des points de contrôle sur les chantiers verts (volume de tri des déchets, mesure du bruit, contrôle matériaux employés…). “Nos équipes peuvent s'appuyer désormais sur une vision transverse des chantiers. Un changement de repère qui favorise les synergies et les collaborations”, note Katia Tibichte, directrice du Département Bâtiments Durables d'Artelia Bâtiment et Industrie.

“Les intervenants d'un chantier collaborent à la résolution d'anomalies par l'ajout et le suivi de pastilles sur un plan numérique”, précise Denis Sévêque, coordinateur Expertise & Innovation d'Artelia Bâtiment et Industrie. “Entre 300 et 500 fiches de contrôle peuvent être remplies lors du suivi de chantier. À la main, 20 minutes par fiche sont nécessaires. Avec l'application, 5 à 10 minutes suffisent”, poursuit Katia Tibichte.

Un outil collaboratif entre la maîtrise d'oeuvre et les sous-traitants

Avec le nouvel outil, les équipes de terrain devraient également accélérer et améliorer le contrôle qualité avant la livraison de chaque bâtiment. Accessible sur tablette, smartphone et le Web, l'application peut notamment améliorer la traçabilité des échanges d'informations lors des levées de réserves. Selon un principe collaboratif, les données sont partagées entre toute la chaîne d'acteurs du chantier, de la maîtrise d'œuvre aux entreprises sous-traitantes.

Pour accompagner la prise en main de l'outil numérique, Artelia mise sur un formateur dédié. “L'outil étant très intuitif, la prise en main vise surtout à s'assurer du respect des process”, relève Denis Sévêque. La mission du formateur sera également de veiller à l'adaptation de l'outil à chaque métier.

Partager