Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›

Responsable d'exploitation, métier clé de l'industrie du recyclage

En préparation de la journée mondiale du recyclage, Emploi-Environnement et Federec reviennent sur les métiers qui structurent la filière. Portrait de Mylène, responsable d'exploitation dans une entreprise qui fait du recyclage de déchets industriels.

En vidéo : le quotidien de Mylène, responsable d'exploitation

Pourquoi devenir responsable d'exploitation dans le recyclage ?

En suivant Mylène, on découvre un poste central dans l'organisation de l’exploitation. Son quotidien alterne entre les tâches administratives et le suivi opérationnel de son équipe. Voici 4 points clés du métier :

• Gestion des missions en totale autonomie
• Coordination du site, gestion des plannings et tâches administratives
• Responsabilité de la sécurité du personnel et des extérieurs
• De plus en plus de demandes et de types de déchets à traiter

Spécificité du poste de Mylène : elle s’occupe aussi de la vente des ferrailles et métaux. Elle suit donc les cours pour ces matériaux et doit se tenir au courant de ce qui se dit dans le milieu.

J’aime mon métier aussi parce qu’on est une petite équipe, on est une dizaine, presque familiale. J’ai une grande confiance envers eux et eux envers moi. -Mylène

Quelles sont les attentes des recruteurs ?

Un BTS Gestion et logistique peut être un excellent point d’entrée pour le métier de responsable d’exploitation. Mais le parcours de Mylène, qui a commencé en tant qu’assistante de direction après d'autres études, montre que de nombreuses opportunités existent. Ce que les recruteurs apprécient :

• Très bonne organisation
• Grand sens de l’écoute
• Résistance au stress
• Créativité dans la résolution des aléas du quotidien
• Polyvalence (remplacement de certains postes occasionnels)

Le recyclage, la revalorisation, c’est un secteur d’avenir : on nous demande de trier de plus en plus de matières et on recherche aussi de plus en plus de filières pour les traiter. - Mylène

Partager

Alerte mail

Recevez gratuitement les offres par email

 
 
Nos marques :