En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Risque industriel : l’évolution de la réglementation appelle de nouvelles compétences

La réforme de l'autorisation environnementale modifie les procédures de demandes d'autorisation des ICPE. La PPE incite les industriels à prendre en compte la problématique énergétique. Quelles conséquences pour les professionnels du risque industriel ?

Adeline Rain Trois questions à…
Adeline Rain,
Chef de service formation, Pôle HSE du Centre national de prévention et de protection (CNPP)

En quoi la réforme de l'autorisation environnementale bouleverse-t-elle les procédures de demande d'autorisation des ICPE ?

L'autorisation environnementale unique de 2017 est venue refondre les procédures de demandes d'autorisation au titre des Installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE). Elles sont désormais regroupées.

Cela a fait évoluer la façon de construire et d'instruire les dossiers ICPE : entre le début du projet d’ICPE - pour une création ou une évolution d’activité - et son autorisation, il y a un certain nombre d'étapes administratives à respecter.

Ce n'est pas toujours simple à gérer pour les industriels, comme pour les bureaux d'études, qui ont du mal à s’approprier ces évolutions réglementaires et les attentes de l’administration. Les professionnels doivent actualiser leurs compétences.

La programmation pluriannuelle de l'Énergie (PPE) doit-elle être connue des responsables risques & environnement dans l'Industrie ?

Ce qui est sûr, c'est que la maîtrise de l'énergie est un sujet croissant chez les industriels. Au-delà des audits énergétiques obligatoires pour les grandes entreprises, ils s'intéressent de près aux méthodes pour maîtriser au mieux leurs consommations d’énergie et s’engagent de plus en plus dans des démarches de management de l'énergie (SMEnergie).

C'est pour cette raison que pour la première fois, en 2019, nous avons ajouté des notions de maîtrise de l’énergie à notre cursus de formation continue "Cycle technique environnement et risques technologiques". Nous traitons désormais le sujet de l’énergie au même titre que les effluents gazeux, les effluents aqueux, le bruit, les déchets ou encore les risques incendie, explosion, etc.

Ces enjeux réglementaires et énergétiques ont-ils un impact sur les compétences attendues des professionnels du risque industriel ?

Absolument. Le responsable environnement en industrie doit être capable d'établir un plan d'actions adapté à la situation de l'entreprise. Il doit pouvoir suivre les études et les diagnostics à réaliser. Enfin, il lui faut mener des actions en accord avec l'analyse des risques, la réglementation et le contexte énergétique.

Notre cursus de formation certifiant "Cycle technique environnement et risques technologiques" permet d’avoir une vision globale à la fois technique et réglementaire. Il s’adresse aux ingénieurs, techniciens, animateurs chargés des questions environnement dans l’industrie ou dans les collectivités. Il est également ouvert aux professionnels des bureaux d’études, aux inspecteurs de risques et préventeurs chez les assureurs.

Partagez sur…

Alerte mail

Recevez gratuitement les offres par email

S'abonner aux flux RSS Emploi-Environnement