En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Le BRGM recherche des talents pour répondre aux enjeux de demain

Le Bureau de recherches géologiques et minières joue un rôle majeur face aux enjeux environnementaux actuels. Il lance un appel aux étudiants, jeunes diplômés et experts des sciences de la Terre et des géosciences, à le rejoindre.

Le BRGM recrute pour satisfaire aux enjeux environnementaux

L’expertise du BRGM - Bureau de recherches géologiques et minières - place l’établissement public au cœur des grands enjeux sociétaux. Changement climatique, raréfaction des ressources minérales, nouveaux besoins énergétiques, risques naturels, pollutions, économie circulaire, littoral…, ses équipes sont largement sollicitées.

C’est pour poursuivre ces missions et trouver des solutions que le BRGM recrute. "En 2019, nous avons déjà ouvert 66 postes et prévoyons à minima 150 recrutements tous contrats compris", indique Marie Ribeiro, responsable de l’unité Recrutement du BRGM.


Une politique de recrutements externes déjà initiée depuis plusieurs années. Elle touche tous les métiers. Notamment les métiers d’ingénieurs et de recherche, très représentés au BRGM : 716 personnes, sur un effectif total de 1.043 salariés. Près de 35 % des recrutements concernent des jeunes (moins de 30 ans) et notamment des doctorants.

Un contexte qui permet d’inventer des solutions nouvelles

"Nos missions actuelles nécessitent d’intégrer des composantes de recherche fondamentale, de déve­loppement, d’expertise et d’ingénie­rie", souligne Marie Ribeiro. Un impératif pour innover.

"En 10 ans, le nombre de thèses au BRGM a été multiplié par trois, nous en avons 85 à ce jour, précise-t-elle. Les doctorants participent au maillage entre recherches fondamentale et appliquée et sont au cœur de la collaboration avec les universités. Ils sont un levier puissant pour faire avancer la recherche."

L’établissement a contribué à des avancées scientifiques majeures. Par exemple : la carte géologique française et la découverte du plus grand gisement de cuivre d'Europe (au Portugal).

Isabelle Czernichowski-Lauriol a reçu la Légion d’Honneur pour son parcours exemplaire dans le domaine de la recherche et de l’innovation sur des questions environnementales majeures, le 1er janvier 2019.

De belles réussites au sein des équipes du BRGM

Au BRGM, le contexte professionnel favorise de belles réussites. Pour preuve, la récente attribution de la Légion d’Honneur à Isabelle Czernichowski-Lauriol. Cette pionnière, en France, à avoir mené des recherches sur le stockage géologique du CO2 travaille au BRGM depuis 1988. Elle a largement contribué à la reconnaissance internationale de cette technologie prometteuse pour lutter contre le réchauffement climatique.

Les postes à pourvoir au BRGM sont répartis géographiquement au sein des 29 implantations en France et dans les DOM-TOM. Ils peuvent concerner des missions en France comme dans une quarantaine de pays. Le BRGM constitue une vraie opportunité pour les profils en sciences de la Terre et des Géosciences.

Depuis sa création en 1959, l’action du BRGM se traduit par des développements au service des politiques publiques, des transferts de technologies et des innovations vers l’industrie dans dix domaines : géologie, ressources minérales, géothermie, stockages géologiques, après-mine, risques, eau, environnement et écotechnologies, laboratoires et expérimentation, infrastructures et services numériques.

Partager

Alerte mail

Recevez gratuitement les offres par email

S'abonner aux flux RSS Emploi-Environnement