Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Toutes les offres d'emploi

Publiée le 12/09/2022
Réserve Naturelle Régionale des Jasseries de Colleigne : Prise en compte des effets du changement climatique sur la Réserve – ad

Stage - 4 à 6 mois 1 à 3 ans France - Auvergne-Rhône-Alpes - Vourles

> Le poste

Contexte

Le Conservatoire

Le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes est une association née en 1988. Sa mission, déclarée d’intérêt général, est de préserver la biodiversité rhônalpine. En partenariat avec les collectivités, les services de l’État et de nombreux organismes, le conservatoire anime des programmes visant à :
● La gestion innovante d’espaces naturels à enjeux. En effet, leur cœur de métier, perfectionné au fil des ans, s’appuie sur la maîtrise d’usage de terrains à forte valeur écologique et la mise en œuvre d’une gestion, réfléchie et concertée, adaptée aux enjeux des sites.
● L’aide aux démarches de développement durable des territoires. Il s’agit de l’aide aux collectivités territoriales pour favoriser l’émergence de projets locaux de préservation et la cohérence des politiques publiques en faveur de la biodiversité.
● La valorisation des savoir-faire au sein d’un réseau rhônalpin. C’est le transfert de la technicité, l’échange de compétences et la mise en place de méthodologies communes pour permettre aux autres forces en présence, aux nouveaux gestionnaires, de relayer cette mission et de profiter du savoir-faire acquis.

La RNR des jasseries de Colleigne

Au cœur des Hautes Chaumes du Forez, sur la commune de Sauvain, la Réserve naturelle régionale des jasseries de Colleigne présente une mosaïque de landes, tourbières et prairies montagnardes qui s’étendent sur 285 ha. Elles sont bordées par des forêts montagnardes de hêtres et de sapins. L’ensemble de ces milieux constitue un réservoir de biodiversité remarquable qui a motivé le classement en réserve. Le Conservatoire est gestionnaire de la RNR depuis 2008.
Ce site présente par ailleurs des enjeux agricoles bien que les pratiques aient beaucoup changé au cours du temps : il abrite aujourd’hui des pâturages de qualité pour les animaux qui y estivent, déchargeant ainsi les parcelles agricoles les plus proches des exploitations.
Le plan de gestion est en cours de révision.

Problématique
Le territoire de la Réserve est le lieu d’accueil de nombreuses espèces reliques de l’ère glaciaire. Ces dernières, dans l’impossibilité de migrer du fait de la position sommitale de la Réserve, sont potentiellement très vulnérables aux modifications du climat.
D’une manière plus générale, on peut s’attendre à ce que les cortèges floristiques et faunistiques de la Réserve évoluent en fonction des changements du climat. Cela aura également un impact sur les usages, notamment l’agriculture.
En 2017, RNF (Réserves naturelles de France, réseau des gestionnaires de réserves naturelles) et la FCEN (fédération des conservatoires d’espaces naturels) ont lancé un projet de mise en réseau de sites sentinelles visant à étudier l’impact des changements climatiques sur la biodiversité par des protocoles d’observations communs. A terme, l’objectif de cette étude de grande envergure est de proposer des solutions visant à enrayer l’érosion de la biodiversité.
Depuis 2018, RNF est engagée dans le projet Life Natur’Adapt, aujourd’hui en cours de déploiement, qui vise à apporter des outils aux gestionnaires d’espaces naturels pour adapter la protection des sites aux changements climatiques.

Objectifs du stage

Prendre en compte le changement climatique et ses effets sur la biodiversité et les usages afin :
- d’adapter la gestion et les suivis le cas échéant ;
- de pouvoir fournir des données utilisables à l’échelle nationale ou européenne pour l’étude des impacts du changement climatique sur la biodiversité.

Le ou la stagiaire aura en charge de faire une synthèse bibliographique des approches du changement climatique au sein des espaces protégés, notamment les espaces classés « sentinelles » (paramètres étudiés, protocoles, échelle d’étude…). On déterminera si des suivis mis en œuvre sur la Réserve permettent d’évaluer les impacts du changement climatique (éventuellement par une analyse adaptée des données) ou si des protocoles spécifiques sont à mettre en œuvre, en fonction des enjeux du territoire.
On s’interrogera notamment sur la façon d’analyser les données recueillies par la station météorologique de la Réserve et on évaluera la pertinence de l’entrée de la Réserve au sein du réseau des sites sentinelles.
Le cas échéant, cette action pourra donner lieu à des études ou suivis spécifiques ou la prise en compte de nouveaux paramètres dans les suivis existants. On s’intéressera notamment à la manière d’évaluer voire de mesurer les disponibilités en eau sur la Réserve en lien avec le suivi hydrologique en place ou l’identification d’espèces indicatrices des changements climatiques dans les suivis faune et flore qui seront peut-être à adapter pour répondre à cette problématique .
Dans un deuxième temps, on cherchera à cibler les événements climatiques susceptibles d’être bénéfiques ou néfastes aux espaces en Réserve et on évaluera la gestion à mettre en œuvre pour en limiter l’impact le cas échéant.

Secteurs
⟩ Biodiversité : Milieux / Sites

> Le profil recherché

Compétences et qualités recherchées

Analyse de données (biostatistiques)
Autonomie
Rigueur et capacités d’analyse
Capacités rédactionnelles
Connaissances en écologie et climatologie
Maîtrise des logiciels de bureautique (suite Office), de QGIS et des logiciels d’analyse de données (R…)

Données pratiques

Stage de 4 à 6 mois entre février et septembre 2023.

Adresse du Conservatoire :
Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes
La Maison Forte
2 rue des Vallières
69390 Vourles

Déplacement à prévoir dans le département de la Loire
Permis de conduire nécessaire

Indemnisation : 417 €/mois et frais de déplacement remboursés

Il pourra être demandé au stagiaire de participer ponctuellement à d’autres activités du Conservatoire (ex : accompagner un salarié sur le terrain).

Contact

Anne WOLFF (chargée de mission patrimoine naturel) – anne.wolff@cen-rhonealpes.fr

Conservatoire d’Espaces Naturels Rhône-Alpes (CEN Rhône-Alpes)
La maison forte
2, rue des Vallières
69390 VOURLES
Tél. : 04 72 31 84 50

Merci d’envoyer lettre de motivation et CV d’ici le 1er décembre 2022.

Candidature express via la profil-thèque

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez être connecté.e à la profil-thèque.
Pas encore inscrit.e ? Référencez-vous dans la profil-thèque

Se connecter

> Postuler

Référence : CEN69ST/EE - 264591

En cliquant sur Postuler vous acceptez les CGU

Conservatoires d'Espaces Naturels

Depuis près de 40 ans, les Conservatoires d’espaces naturels contribuent à préserver notre patrimoine naturel et paysager par leur approche concertée et leur ancrage territorial. 2 713 sites naturels couvrant 144 138 ha sont gérés sur près de 3000 communes. Ce réseau dense contribue à la « Trame verte et bleue ».

Offres d'emploi similaires

+ d'offres en Biodiversité

Se former

+ de formations en Biodiversité

Actualités RH

+ d'actualités RH

 
 
Nos marques :