En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Les jeunes formés à la sécurité au travail ont moins d'accidents, selon l'INRS

Info flash  |  QHSE  |    

Les moins de 25 ans formés pendant leur scolarité à la santé et sécurité au travail ont 2 fois moins d'accidents du travail que les autres jeunes. C'est ce que révèle une étude épidémiologique réalisée par l'Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS).

Les accidents rapportés à l'INRS surviennent en moyenne 6 mois après l'entrée dans l'emploi. Les métiers les plus concernés par la survenue d'accident sont : les ouvriers du BTP, les agents de maintenance, les cuisiniers, les bouchers, les charcutiers et boulangers.

Ces conclusions reposent sur les réponses de 755 participants à l'étude, qui a duré 5 ans. Elle a porté sur une population d'apprentis et d'élèves inscrits en dernière année de CAP/BEP, baccalauréat, brevet professionnel ou BTS, dans 7 régions de France.

L'étude de l'INRS tend à montrer l'efficacité des formations en sécurité au travail. Elles pallieraient au manque d'expérience des jeunes salariés, catégorie la plus vulnérable face aux risques d'accidents du travail. Chez les moins de 25 ans, la fréquence annuelle des accidents du travail est 2,5 fois plus élevée que la moyenne nationale, tous secteurs d'activités confondus, d'après la Caisse nationale de l'Assurance Maladie (Cnam).

Pour améliorer la sécurité et la santé au travail, l'Institut préconise d'intégrer un enseignement dédié dans l'ensemble des formations initiales. Déjà, 350.000 élèves et apprentis sont sensibilisés chaque année.

Partagez sur…