En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Schneider Electric crée un CFA en gestion de l'énergie à Grenoble

Info flash  |  Energie  |    
Schneider Electric crée un CFA en gestion de l'énergie à Grenoble

Schneider Electric, groupe industriel spécialisé dans la gestion de l'électricité, est en train de créer un centre de formation d'apprentis (CFA). Basé à Grenoble, il accueillera ses premiers étudiants à la rentrée 2020 pour des formations en gestion de l'énergie : automatisation du bâtiment, automatisation des réseaux de chaleur, énergies renouvelables, etc. Les diplômes préparés ne sont pas encore connus.

Le CFA sera basé au sein de l'École des métiers de l'énergie Paul-Louis Merlin de Grenoble, école d'entreprise technologique privée gratuite, hors contrat, fondée par Schneider Electric en 1929. Cette année, 170 étudiants y préparent le baccalauréat STI2D, le BTS "FED domotique et bâtiments communicants" ainsi que les licences professionnelles "Bâtiments connectés et gestion intelligente de l'énergie" (BCGIE) et "Performance énergétique et environnementale des bâtiments" (BP3E).

Objectif : former 300 apprentis à la gestion de l'énergie

"L'objectif est d'accueillir 300 étudiants en apprentissage, indique François Milioni, responsable de l'Ecole des métiers de l'énergie de Schneider Electric et directeur des formations dispensées par le groupe dans les pays émergents. A termes, nous envisageons d'ouvrir une antenne du CFA en région parisienne, à proximité du siège, et de le dupliquer "hors les murs" avec nos partenaires en France et à l'international." Schneider Electric dispose d'un réseau de 230 partenaires dans le cadre de son programme de formation international "Accès à l'énergie".

Le nouveau CFA de Schneider Electric sera rattaché à la direction du développement durable du groupe. Il aura vocation à former des jeunes pour soutenir l'ensemble de la filière. Il découle de la réforme de l'apprentissage de 2018 qui permet aux entreprises d'ouvrir leurs propres CFA. Une vingtaine d'autres entreprises ont projet de développer leur CFA dans les prochains mois. Parmi elles, une autre est spécialisée dans l'environnement : le groupe Nicollin. Au total, huit CFA sont sur le point de voir le jour, selon le ministère du Travail. Dix sont en projet.

Elodie Buzaud.

Partagez sur…