Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›

Carrière : il y a une pénurie d'Ingénieurs en Chef Territoriaux au sein des collectivités

Publi  |    
Carrière : il y a une pénurie d'Ingénieurs en Chef Territoriaux au sein des collectivités

Vous êtes ingénieur dans une spécialité liée à la transition écologique, et vous aimeriez satisfaire à un besoin de service public ? Des postes d'Ingénieurs en Chef Territoriaux (ICT), accessibles sur concours, sont vacants chaque année du fait de la rareté des profils : compétents en management et connaisseurs des collectivités territoriales et des Établissements Publics de Coopération InterCommunale (EPIC).

Un concours de la fonction publique mérite votre attention. Celui qui vous ouvre une formation rémunérée d'un an à l'Institut National des Études Territoriales (INET), et qui prépare au poste d'ICT. De quoi occuper une belle place au sein des organigrammes, à dominante "management", en qualité de directeur général des services, directeur général adjoint ou directeur des services techniques.

Les collectivités renouvellent leurs profils de cadres dirigeants et profitent des départs à la retraite - 200 par an - pour se projeter dans les transitions écologique, sociétale et numérique qu'elles doivent réussir. La tendance à la mise en régie des "services essentiels" crée également un appel d'air. Une partie des postes d'ICT est pourvue par l'évolution des missions de certains fonctionnaires, parfois avec une reconnaissance du titre à l'issue d'un examen professionnel ou du concours interne.

Il reste des opportunités pour les ingénieurs du privé, sous réserve de réussir le concours externe ICT. L'École Nationale du Génie de l'Eau et de l'Environnement de Strasbourg (ENGEES) prépare au concours, à raison de 9 jours sur 9 mois. "Nous nous concentrons sur un corpus méthodologique efficace", précise Pierre Junker, coordinateur de la préparation au concours pour l'ENGEES. "Les ingénieurs viennent avec leur propre bagage technique et n'ont pas à interrompre leur carrière pour se préparer."

"En 2020, sur 45 postes d'ICT ouverts sur concours, seuls 20 ont été pourvus. Et la pénurie de bons candidats se répète tous les ans", précise Pierre Junker. Pourtant, les perspectives sont séduisantes : un métier passionnant, rémunéré de 4.300 à 5.700 euros nets selon les profils et la politique indemnitaire des collectivités.

 
 
Nos marques :