En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Mon projet pour la planète : des lauréats s'engagent à dynamiser les territoires

Info flash  |  Agroécologie  |    
Mon projet pour la planète : des lauréats s'engagent à dynamiser les territoires

Les initiatives citoyennes peuvent créer des emplois à l'échelle locale. C'est en tout cas l'engagement pris par certains des 44 lauréats de "Mon projet pour la planète".

Le ministère de la transition écologique avait lancé cet appel à initiatives fin 2017, à destination des particuliers et des associations de toute la France. Avec une aide financière totale de 3 millions d'euros, l'opération vise à soutenir des actions exemplaires et innovantes pour lutter contre le changement climatique et améliorer le cadre de vie au quotidien.

Connue depuis jeudi 31 mai, la liste des lauréats permet de cerner les associations qui s'engagent pour l'emploi dans les territoires. Parmi les projets qui font la part belle à la relocalisation des activités :

• en Auvergne-Rhône-Alpes, le projet “Ma bouteille s'appelle revient”, de l'association Locaverre, vise à recréer toute la filière locale de consigne des bouteilles en verre. Il impliquera les producteurs - vignerons, brasseurs, fabricants de jus de fruits, compotes et soupes - et les commerces locaux

• au Havre, l'association Le Hangar Zéro veut expérimenter un nouveau modèle économique via des actions variées : réemploi, potagers en permaculture, aquaponie, ateliers de construction ou de réparation, ateliers d'arts plastiques, restaurant associatif, commerce équitable…

• à Saint-Etienne, le projet de coopérative, de De la ferme au quartier, vise à démultiplier les circuits courts de l'agro-écologie. Une transition agricole et alimentaire qui doit stimuler le réseau de producteurs, de transformateurs et de circuits de distribution du bassin stéphanois

• en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, l'association Au Maquis veut mobiliser les citoyens, collectivités, commerçants pour co-construire des systèmes d'achats d'aliments en circuit-court

Partagez sur…