En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Les collectivités territoriales courtisent les alternants de l'Environnement

Info flash  |  Aménagement  |    
Les collectivités territoriales courtisent les alternants de l'Environnement

Les étudiants de niveau Master, avec un profil Environnement, ont la cote auprès du secteur public. À l'Université Technologique de Troyes (UTT), 2 formations de niveau Bac+5 s'ouvrent à la voie de l'apprentissage à compter de septembre. Il s'agit du Master Ingénierie et Management de l'Environnement et du Développement Durable (IMEDD), et du Master Ingénierie et Management de la Sécurité Globale Appliquée (IMSGA), spécialisé sur les risques professionnels et industriels.

Dans ces 2 formations, la voie de l'apprentissage permettra aux collectivités territoriales d'accueillir en alternance des cadres spécialisés en Environnement. Ce sera le cas des futurs responsables développement durable, ainsi que les chargés de mission environnement, formés via le Master IMEDD. Dans le secteur public, ces cadres assurent le rôle de facilitateur entre les services institutionnels pour déployer les politiques de DD à l'échelle des territoires : Agenda 21, Plan Climat Air Energie territoriale (PCAET).... Les projets concernent des enjeux sectoriels liés à l'énergie, la gestion de l'eau et des déchets, ou des enjeux transversaux de politique globale, de prospective territoriale, et de planification stratégique.

Jusqu'à la rentrée 2017, les 2 Masters IMEDD et IMSGA étaient accessibles uniquement au titre de la formation initiale, ainsi qu'en alternance par la voie de la professionnalisation. Dans ce dernier cas, l'alternance est réservée aux étudiants embauchés par des employeurs qui relèvent du secteur privé. Les acteurs du secteur public en sont exclus.

Avec l'ouverture de l'alternance en apprentissage, l'étudiant en Master IMEDD pourra se former auprès des acteurs du secteur public : communautés de communes, départements, agences et services déconcentrés de l'Etat, chambres consulaires, DREAL. Il bénéficiera de conditions de formation équivalentes à celles qui opèrent dans le secteur privé avec le contrat de professionnalisation.

La mesure devrait faciliter les embauches dans les collectivités territoriales des jeunes diplômés issus de la voie de l'apprentissage. Et pour cause, l'alternant peut porter des projets de plus grande envergure sur l'année de la formation que sur un simple stage de fin d'études de 6 mois, indique Sabrina Dermine-Brullot, responsable de la spécialité IMEDD.

En termes de perspectives d'emplois, la feuille de route gouvernementale de l'économie circulaire devrait faire appel d'air vers les collectivités, estime Sabrina Dermine-Brullot. En 2016, 83 % des jeunes diplômés en IMEDD avaient trouvé leur premier job dans les 6 mois. Une majorité d'entre eux avaient alors trouvé leur emploi dans le secteur privé.

Partagez sur…