En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Je suis ingénieur en pédologie, quelle bonne idée !

Connaissez-vous le métier d'ingénieur en pédologie ? La société du Canal de Provence a permis à Baptiste Clarke, journaliste d'Emploi-Environnement, de suivre Jean-Claude Lacassin et son équipe sur une opération d'envergure nationale ! Voir le reportage vidéo.

Reportage vidéo  |  Aménagement  |    
Je suis ingénieur en pédologie, quelle bonne idée !

Jean-Claude Lacassin a déjà une belle carrière de pédologue derrière lui et il parle de son métier avec toujours autant d'engouement : "C'est passionnant de découvrir ce qui est caché sous le sol, tout le monde marche dessus, qu'il soit bétonné ou en terre, mais on ne sait pas ce qu'il y a dessous. On marche sur une surface mais le sol c'est un volume en trois dimensions. Il faut creuser ce sol pour comprendre ce qu'il s'y passe et c'est à chaque fois une découverte."

Quiz métier d'ingénieur en pédologie avec Jean-Claude Lacassin de la Société du Canal de Provence

Quels sont les diplômes requis pour exercer votre métier ?

Il existe un master gestion des sols et services écosystèmiques à AgroParisTech. Sinon, en général, les pédologues ont un diplôme d'ingénieur en agronomie avec une spécialisation en pédologie.

Quelles sont les qualités requises ?

Avoir le sens de l'observation, un esprit d'initiative, aimer le contact avec la nature, être sociable pour échanger avec les agriculteurs, avoir un intérêt certain pour la géologie, l'écologie, l'agronomie, la chimie, la botanique et la science du sol.

Quelles peuvent être vos différentes missions ?

Audit, diagnostic, expertise, conseils, prestation de fertilisation, de travaux d'assainissement pour les déchets solides et liquides, interprétation des analyses de terres, formation et sensibilisation au sol.

Quelle est l'évolution de carrière possible ?

Tout dépend de la structure d'accueil ou si l'ingénieur en pédologie se met à son compte.

Quel est le salaire généralement constaté ?

Personnellement, j'ai commencé à 1.800 euros net comme technicien pédologue et là, en fin de carrière, j'en suis à 3.200 net.

En quoi est-ce un métier d'avenir ?

Avec les métiers de l'eau et de l'air, la réglementation européenne s'est considérablement renforcée et donc a imposé des études environnementales, des inventaires faune / flore, des suivis de la pollution de l'air, des prélèvements d'eau dans les rivières... Pour l'instant, au niveau de la protection des sols, c'est encore un peu timide mais des signaux montrent que ça pourrait bien changer dans les années à venir.

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

Par passion pour cet objet naturel méconnu qu'il faut creuser pour observer, étudier et comprendre. Aussi, ça répond à un réel enjeu pour une alimentation saine de la population et pour la protection des ressources et la biodiversité car le sol est à la base de tout pour les écosystèmes terrestres.

Partagez sur…