En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Selon l'Irena, les énergies renouvelables pourraient induire 24 millions d'emplois

Dans le sillage de la COP 21, l'Irena publie une étude qui met l'accent sur les bénéfices macroéconomiques des ENR : elles entraîneraient une hausse de 1,1% de croissance d'ici à 2030, soit 1.300 milliards de dollars de plus dans l'économie mondiale.

Article  |  Energie  |    

Après la trêve de Noël, les enjeux climatiques reviennent sur la scène internationale à l'occasion de la semaine de la durabilité à Abou Dhabi, capitale des Emirats arabes unis. Cet événement, qui réunit plus de 33.000 délégués venus de 170 pays, se veut le plus grand rassemblement au Moyen Orient sur les enjeux liés à l'énergie, l'eau et le climat. Lors de la cérémonie d'ouverture, le 18 janvier, le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a rappelé que, à moins que les nations ne mettent leurs désaccords de côté pour travailler ensemble au rythme et à l'échelle qui s'impose, le changement climatique va poser de véritables risques pour la stabilité économique et la sécurité des nations.

Les ENR sources généralisables de bien être

La semaine s'est également ouverte avec la publication d'un rapport de l'Agence internationale des énergies renouvelables (Irena), qui met en avant les bénéfices des ENR. Cette étude simule leurs effets sur l'économie et l'emploi si elles devaient augmenter de 36% afin d'atteindre la moitié de la production électrique d'ici à …

La suite est à lire sur Actu-Environnement.

Partager