En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer

Éolien en mer : 2.000 emplois locaux grâce au chantier du parc de Fécamp et à une usine au Havre

Info flash  |  Energie  |    
Éolien en mer : 2.000 emplois locaux grâce au chantier du parc de Fécamp et à une usine au Havre

La filière de l'éolien en mer se structure. Ce mardi, EDF Renouvelables (RE) et ses partenaires (le canadien Enbridge et le producteur européen d'énergie renouvelables WPD) ont annoncé le lancement du chantier du parc éolien en mer de Fécamp. C'est le troisième chantier en mer attribué par l'Etat dans la Manche. Il marque également le démarrage de la construction de l'usine d'éoliennes de Siemens Gamesa au Havre.

Le projet de Fécamp s'élève à 2 milliards d'euros. Il vise à construire au large des falaises blanches 71 éoliennes d'une capacité de 500 mégawatts (MW) et qui doit être opérationnel à partir de 2023.

Placées entre 13 et 22 kilomètres des côtes, ces éoliennes doivent fournir l'équivalent de la consommation électrique annuelle de 770.000 personnes, « soit plus de 60 % des habitants de Seine-Maritime », explique le consortium.

Selon Cédric Le Bousse, directeur Énergies Marines Renouvelables France d'EDF RE, la phase de travaux devrait mobiliser 1.400 personnes, tandis que la phase d'exploitation et de maintenance devrait créer une centaine d'emplois...

Parallèlement, Siemens Gamesa a lancé ce mardi les travaux de construction de sa nouvelle usine d'éoliennes au Havre. Elle produira les éoliennes de Fécamp à partir de fin 2021, début 2022, et devrait créer 750 emplois, a déclaré Filippo Cimitan, le directeur France de Siemens Gamesa.

Lorine Toumia

Partager

 
 
Nos marques :