En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Bien-être au travail : les actifs plébiscitent la politique RSE dans l'entreprise et les PME

Info flash  |  QHSE  |    

La Responsabilité Sociale et Environnementale dans l'entreprise est le premier motif de « sens » pour les salariés.

Une enquête menée par l'Ifop pour Monster en mai 2017, sur un échantillon de 1.004 actifs, révèle que 33% des actifs placent la politique RSE au top des initiatives les plus gratifiantes au travail. Cette dimension ressort encore plus largement en tête pour la tranche d'âge des 18-24 ans (38%), génération davantage sensibilisée aux enjeux du développement durable.

Toutes générations confondues, l'évaluation de la performance collective arrive ensuite. Elle recueille 25 % d'adhésion sur l'ensemble des actifs. Parmi les autres motifs de gratification, l'octroi de congés spéciaux pour des activités de bénévolat recueille 19% pour tous les actifs et 13% pour les 18-24 ans ; une politique de mécénat culturel recueille respectivement 12% et 13%.

Autre enseignement de l'enquête : les TPE / PME sont de loin les entités où les actifs préfèrent exercer. Cet avis est partagé par 44% des actifs et 45% des 18-24 ans. Viennent bien après les start-up - respectivement 18% et 22% -, les établissements publics, les entreprises de plus de 250 salariés et les ONG.

D'après l'étude de l'Ifop, les TPE / PME jouissent d'une bonne image pour des raisons économiques et sociales. Elles sont perçues comme des entreprises combatives face à la concurrence mondiale exacerbée. Elles disposent également d'une forte dimension identificatoire et de proximité.

Partager