En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer

EHESP lance une enquête sur les métiers à double ancrage Environnement et Santé publique

Info flash  |    
EHESP lance une enquête sur les métiers à double ancrage Environnement et Santé publique

L'École des Hautes Études en Santé Publique diffuse une enquête pour identifier et connaître le quotidien des professionnels dont les métiers allient l'environnements et la santé publique. Elle est disponible en ligne jusqu'au 30 mai et peut intéresser le secteur de l'analyse des pollutions (sols, air, eau), des diagnostics du bâtiment public (amiante, plomb, radon), tout comme les services de veille sanitaire territoriale sur la pollution chimique, la radioactivité, l'insalubrité...

Lancée début avril, l'enquête a été élaborée dans le cadre de la mise à jour des formations en Environnement et Santé de l'EHESP. Comme l'explique Pauline Rousseau-Gueutin, enseignante chercheure en hydrogéologie au département Santé-Environnement Travail & Génie Sanitaire, «C'est un domaine au coeur des préoccupations sociétales, c'est pourquoi l'EHESP a inscrit le domaine Environnements et Santé comme axe majeur et prioritaire dans son projet stratégique. Une attention particulière doit être portée à l'émergence de ces métiers à double ancrage. Avec pour objectif d'améliorer l'approche pédagogique de nos formations, en se basant sur une approche par compétence développée à l'échelle de l'EHESP, et ce pour répondre au mieux aux besoins opérationnels des professionnels de terrain ».

L'enquête, qui prend une dizaine de minutes à réaliser, vise à identifier les compétences, les thématiques de travail, et les missions des professionnels évoluant en Santé-Environnement. Elle s'adresse aussi bien aux structures publiques - telles que les services déconcentrés de l'Etat, les collectivités territoriales - qu'au secteur privé, allant de l'auto-entrepreneur consultant jusqu'aux grandes entreprises et laboratoires, en passant par les associations.

"L'idée est de constituer une cartographie des professions à double ancrage, santé et environnement, quelques soient les structures. À titre d'exemple, on peut citer les personnes travaillant sur la thématique des sites et sols pollués fortement positionnés dans le secteur de l'environnement mais qui participent également à la santé publique", ajoute Pauline Rousseau-Gueutin de l'EHESP.

Initialement les résultats de l'enquête étaient destinés à la communauté pédagogique de l'EHESP. Cependant, au vu de l'attention qu'elle suscite, une synthèse récapitulative sera relayée fin septembre.

Lorine Toumia

Partager

 
 
Nos marques :