Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›

Web-conférence : les perspectives liées à la décarbonation de l'industrie - 17 juin

Info flash  |  Energie  |    
Web-conférence : les perspectives liées à la décarbonation de l'industrie - 17 juin

Dans le cadre de son cycle de web-conférences, Actu-Environnement abordera, le 17 juin 2021, la thématique phare de la décarbonation de l'industrie. À la croisée de la transition écologique et de la compétitivité économique, cette mutation est déjà à l'oeuvre et promet d'autres développements.

Au point où les métiers des process industriels se sont déjà tous mis à l'heure des diagnostics énergétiques, du smart-metering et de l'optimisation de l'existant.

Mais les industriels, en quête de compétitivité et d'acceptabilité de leur activité dans un monde sans carbone, expérimentent les technologies de rupture. L'électrification des process, l'évolution du mix-énergétique et l'économie circulaire tiendront une bonne place dans la transition.

En partenariat avec Reed Expositions France qui accompagnera le sujet sur le salon Pollutec, du 12 au 15 octobre 2021 à Lyon, Actu-Environnement diffusera 3 tables rondes le 17 juin 2021, de 9h00 à 11h00.

Voici le programme... Table ronde n°1 : Efficacité énergétique, des solutions aux résultats garantis ? Table ronde n°2 : Quand décarbonation rime avec innovation. Table ronde n°3 : Le territoire, écosystème de la décarbonation des sites industriels.

L'impact de la décarbonation de l'industrie sur les métiers sera significatif. En assistant gratuitement à la web-conférence Actu-Environnement / Pollutec, les lecteurs d'Emploi-Environnement pourront éclairer leur orientation professionnelle ou mettre à jour leurs compétences. [S'inscrire]

Quelques exemples de remise en question professionnelle : dans les bureaux d'études, les ingénieurs process et fluides doivent transposer les projets pilotes de la transition. Souvent d'un secteur à un autre : agroalimentaire, sidérurgie, cimenterie, industrie du plastique ou de la chimie. Les enjeux énergétiques sont désormais prévalents dans les missions.

Au sein des usines, les équipes s'enrichissent d'un référent énergie, connaisseur des process et formé pour être force de proposition dans la réduction de l'empreinte énergétique de l'activité, tant vis-à-vis de la direction que des opérationnels.

En bref, pour rester désirable sur le marché de l'emploi industriel, mieux vaut comprendre le virage qui s'impose à tous. La web-conférence du 17 juin, sur la décarbonation de l'industrie, pourrait bien être un révélateur. [S'inscrire]

 
 
Nos marques :