En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer

Covid-19 : qui sont les héros du quotidien qui font tourner le secteur de l'eau ?

Ce weekend, nous célébrions la journée mondiale de l'eau, éclipsée par la crise sanitaire du Covid-19. Comment le secteur fait-il face à ce contexte en France ? Focus sur les métiers essentiels et leur réorganisation d'urgence.

Article  |  Eau  |    
Covid-19 :  qui sont les héros du quotidien qui font tourner le secteur de l'eau ?

A circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles… Dans ce contexte de crise sanitaire Covid-19, les acteurs du secteur de l'eau ont tour à tour déployé leur « Plan de continuité d'activités » (PCA). Ils consistent à déployer des mesures réflexes largement anticipées. Chaque plan implique avant tout une réduction exceptionnelle du personnel et mobilise certains profils spécialisés, sur le terrain et à distance.

"Un juste équilibre est opéré entre les fonctions terrain, de pilotage - au sein de nos Centres de Pilotage Opérationnel (CPO) -, et le support des services fonctionnels. Nous assurons ainsi la continuité des activités, mais aussi les fonctions essentielles à l'entreprise", explique Christophe Tanguy, Directeur des Opérations et de la Supply Chain chez Saur.

40% d'effectifs pour assurer la continuité de service

Même avec une réduction des effectifs en dessous de 40%, les acteurs du secteur de l'eau ont affirmé être en mesure de garantir la continuité de leurs activités.

"Les activités du SIAAP, par exemple, ont divisé par deux le nombre d'opérationnels par mesure de sécurité : 20% sont en présentiel sur le terrain et 20% en télétravail pour les fonctions support d'accompagnement (acheteurs / RH / administratif). 30% des équipes restent mobilisables pour effectuer des missions d'astreinte afin de compenser la diminution des postes de maintenance préventives et les absences pour maladie" explique Olivier Browne, Directeur du Système d'Assainissement et du Réseau du SIAAP.

"Pour y parvenir, les effectifs sont concentrés sur les postes indispensables au fonctionnement des process, selon des critères stratégiques de sensibilité et de différabilité." Pour chaque activité, les compétences clés sont identifiées, des rotations sont organisées pour éviter que les équipes se croisent, et pour faire face dans la durée aux diminutions de personnel. " Toutes les activités non critiques ont été reportées à l'exemple de certaines actions de maintenance." précise la porte-parole de Suez.

Les métiers de l'assainissement en première ligne

Alors qu'elle passe habituellement au second plan, l'activité assainissement subit un effet de loupe dû à la sensibilité particulière du contexte sanitaire. En France, l'assainissement représente plus de 21.000 stations d'épuration. Sa gestion nécessite l'intervention indispensable d'agents process. Parmi eux : les égoutiers, les hydrocureurs, les électromécaniciens, et les composteurs. Comme l'explique Olivier Browne, "ils interviennent directement sur les activités d'exploitation : réseaux et usines. Ils maintiennent les équipements en conditions opérationnelles".

L'hydrocureur veille à la non obstruction des canalisations et des ouvrages des stations d'épurations, et à la bonne évacuation des boues. Le composteur, quant à lui, valorise les boues retirées, notamment pour de l'épandage agricole. L'électromécanicien s'assure que les équipements (pompes, ouvrages...) fonctionnent de façon optimale.

Dans l'attente de plus de précisions sur la possible contamination par le Covid-19 via les eaux usées, le secteur muscle les mesures de protection des agents : ‘'le port du masque, de lunettes et de gants est renforcé sur le terrain'', confirme la Fédération des entreprises de l'eau (FP2E). Cette dernière estime qu'il faudra 500.000 masques par semaine pour protéger le personnel.

Produire et distribuer de l'eau en effectifs réduits

Côté distribution et production d'eau potable, les acteurs du secteur sont unanimes : les traitements de potabilisation de l'eau couvrent largement tous les risques de contaminations, y compris Covid-19. L'enjeu principal est davantage de pallier efficacement à la réduction du personnel avec une qualité de production et de distribution identique sur la durée.

Pour cela, les interventions sur le terrain sont priorisées, les plus essentielles d'abord, assurées par les électromécaniciens pour la maintenance d'urgence, les automaticiens pour le réglage des équipements (pompes, instruments de mesure), et les chimistes. "Les missions des chimistes sont renforcées afin de garantir une qualité d'eau irréprochable et contrebalancer les interventions différées", explique Christophe Tanguy.

La sécurisation des stockages d'eau est, elle, assurée majoritairement par des systèmes d'alarme anti-intrusion depuis le plan Vigipirate.

Le digital devient support indispensable de chaque métier

Concernant le "pilotage" des activités, les équipements digitalisés deviennent le support privilégié des entreprises du secteur. "Certaines activités opérationnelles sont dématérialisées comme la relève des compteurs à distance", indique la porte-parole de Suez.

Parmi les nouvelles fonctions clefs du digital liées au pilotage des installations : le poste d'ordonnanceur. "Il figure parmi les métiers "essentiels" - particulièrement dans des conditions d'exploitation dégradées - car il permet d'avoir une vision à 360° des réseaux et ouvrages. "Nos 8 Centres de Pilotage Opérationnel (CPO) présents sur l'ensemble du territoire fonctionnent actuellement avec 35% des ordonnanceurs en présentiel et à distance " précise Christophe Tanguy.

Ce poste planifie les missions opérationnelles. Il repère en temps réel les besoins et les anomalies des réseaux pour intervenir si nécessaire. Pour le SIAAP, le pilotage est assuré par son outil de télégestion PC Saphyrs : piloté par 6 régulateurs 24h/24h. Ils supervisent à distance la gestion des flux, le bon fonctionnement des vannes et des pompes sur l'ensemble des usines du SIAAP. Leur rôle est indispensable à l'activité confirme Olivier Browne.

Lorine Toumia

Partager

 
 
Nos marques :