En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

En Nouvelle-Aquitaine, la filière bio organise des rencontres pour aider les producteurs à se convertir

Info flash  |  Agroécologie  |    

Dans le domaine de l'agriculture, la conversion bio est un sujet qui anime les discussions entre pros. Quoi de mieux que des échanges avec ses pairs pour partager les expériences ?

Le Mois de la Bio, en Nouvelle-Aquitaine, est une initiative qui valorise cette émulation sur le terrain. La 6ème édition de l'événement fait d'ailleurs la part belle aux visites de fermes bio. Elles ont accepté d'accueillir des professionnels agricoles convertis ou non, pour se poser des questions pratiques liées à la production bio, ses revenus et ses résultats techniques.

Ainsi, 60 rendez-vous, toutes filières confondues, seront organisés du 2 au 30 novembre : journées techniques • présentation de filières • visites de fermes • résultats d'expérimentation • journées de formation. Ces rendez-vous couvriront la production, la transformation et la distribution bio. Les représentants des professionnels de l'agriculture soutiennent l'événement : les Chambres d'agriculture, Interbio Nouvelle-Aquitaine, la FRAB Nouvelle-Aquitaine (Fédération régionale de l'agriculture biologique) et leurs partenaires.

Parmi les filières dynamiques, celle du lait bio donnera lieu à plusieurs demi-journées de formation sur les techniques de production, l'organisation de la filière et les aspects économiques : le 6/11, à Saint loup (17) • le 23/11, à Saint Varent (79) • le 27/11, à Ansac-sur-Vienne (16). Avec la participation de Biolait, premier collecteur français de lait biologique de vache.

En viticulture, les intéressés pourront suivre une demi-journée sur les conditions d'une conversion réussie. La FRAB, le Syndicat des Vignerons Bio d'Aquitaine (SVBA), et la distribution interviendront autour de l'opportunité de vendre en GMS pour convertir son vignoble. Le 30/11, de 14h à 17h, à Pomerol (33).

Avec l'essor de l'élevage bio, la demande en produits de cultures bio monte pour nourrir les animaux. Pour réussir la conversion des grandes cultures, le producteur doit savoir diversifier les productions et les modes de valorisation. Sur cette question, la FRAB et les Chambres d'Agriculture proposent 3 rendez-vous : le 8/11, au lycée agricole de Sabres (40) • le 24/11, à Thézac (17) • lors d'une formation les 20/11, 21/11 et 30/11 à La Couronne (16).

Bref, l'initiative du Mois de la Bio témoigne de la dynamique de la filière qui crée des émules. De plus en plus d'opérateurs économiques - transformateurs, restauration collective, distributeurs… - accompagnent même leurs producteurs vers la conversion bio. De fait, il s'agit de répondre à la demande des consommateurs, qui croît de plus de 20 % par an.

Accéder à l'ensemble du programme

Partager