Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›

Rencontrez NewHeat sur l'Espace Emploi de Pollutec... 2 recrutements en cours

Info flash  |  Energie  |    
Rencontrez NewHeat sur l'Espace Emploi de Pollutec... 2 recrutements en cours

C'est la dernière ligne droite pour les demandes de rendez-vous aux recruteurs présents sur Pollutec. Le job-dating aura lieu sur l'espace Emploi-Compétences du salon (stand 4-K129), à Lyon, du 12 au 15 octobre 2021. Mise en lumière d'un recruteur : NewHeat, ses ambitions à l'international dans la décarbonation des process industriels.

À la hausse : la chaleur renouvelable pour l'industrie

Un tiers de la chaleur consommée par l'industrie correspond à des températures inférieures à 100°. Pour répondre à ce besoin, les acteurs de la chaleur renouvelable proposent des solutions adaptées : chaleur solaire, chaleur fatale et stockage géothermique de chaleur. Dans un contexte de décarbonation des process, l'activité est à la hausse. "Si la filière est plutôt bien organisée sur le plan des savoir-faire techniques, certains profils sont en tension comme celui de chef de projet", annonce Hugues Defréville, co-fondateur et président de NewHeat.

Chef de projet ou ambassadeur d'une énergie disruptive

Chez NewHeat, la mission du chef de projet c'est d'être ambassadeur d'une source de chaleur disruptive, qui s'invite dans des process industriels bien établis, mais condamnés par leur empreinte environnementale. "Pour convaincre, il faut aborder la transition énergétique tout en gardant à l'esprit l'objectif premier de l'industriel : faire tourner son usine, sans interruption, et au meilleur coût.", précise Hugues Defréville.

Les chargés de projet ne sont pas nécessairement de purs ingénieurs en thermique ou process industriels. Les bureaux d'études et les ingénieurs pourvoient au volet technique des projets. NewHeat peut d'ailleurs former ses recrues à la technique des process industriels. Ce qui intéresse avant tout, c'est l'aptitude à gérer des projets complexes dans la durée : un projet de chaleur renouvelable dure en moyenne 3 à 4 ans avant d'aboutir. C'est aussi la capacité à assumer la responsabilité commerciale des marchés, la relation avec les parties prenantes, et, in fine, le développement de l'entreprise.

Un modèle 100% intégré et des postes multi-facettes

Le poste de porteur de projet chez NewHeat est ambitieux dans la mesure où l'entreprise conçoit, finance, construit et exploite les installations de chaleur renouvelable, au sein même des process industriels de ses clients. La chaleur produite est ensuite revendue à l'industriel.

Il s'agit là d'un modèle 100% intégré qui doit être économiquement rentable pour NewHeat et totalement satisfaisant pour l'industriel en termes de débit, de température, de variabilité, d'intégration aux process, de coûts et de disponibilité. Le volet administratif et financier est également complexe, notamment en raison de la partie "subventionnement" et "permis de construire" des projets.

Les candidats potentiels devront être expérimentés et justifier d'une culture technique, ainsi que d'un intérêt pointu pour l'industrie.

La complexité des projets participe à l'intérêt des missions

En bref, ce qui vaut pour NewHeat vaut également pour les prestataires qui interviennent sur l'intégration des énergies renouvelables dans des process industriels existants. Le contexte est sous contraintes multiples : technique, administrative, économique, environnementale et industrielle.

Hugues Defréville aimerait attirer des chefs de projet expérimentés issus de l'éolien ou du photovoltaïque, en quête de projets plus complexes. "Intégrer notre activité dans des process industriels est passionnant", déclare-t-il. Des profils en provenance du secteur des process industriels, en quête de sens et de solutions durables, pourraient aussi tenter l'expérience chez NewHeat.

Accompagner les installations des clients à l'international

L'entreprise recrute pour son équipe Développement International. Le poste à pourvoir est basé à Bordeaux, avec 2 jours de déplacement à l'international toutes les 2 semaines. "Aujourd'hui beaucoup de choses peuvent se faire à distance", précise Hugues Defréville.

NewHeat accompagne ses clients grands comptes, partout où ils ont des implantations industrielles. Dans l'immédiat, les zones concernées sont l'Espagne, la Belgique et la Croatie. Les candidats hispanophones ont une carte à jouer en ce moment !

En savoir plus sur le job-dating de Pollutec : c'est ici

 
 
Nos marques :