En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement
Les offres d'emploi IRSTEA
Toutes les offres d'emploi
Cette offre est pourvue

Chargé(e) de recherche en modélisation en écologie : prise en compte de la grande faune dans une approche territoriale intégrée (Publiée le 12/03/2018 - Référence : CRN/2018/4/EFNO - 171262)

Société qui recrute : IRSTEA
Contrat de travail : Fonctionnaire - CONCOURS ouvert aux candidats possédant un doctorat   -  Expérience requise : 1 à 3 ans
Localisation : France / Centre-Val-de-Loire / Nogent-sur-Vernisson
Secteurs d'activité :
Biodiversité : Faune / Flore, Milieux / Sites

Descriptif du poste

Irstea, institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture est focalisé sur 3 défis sociétaux: la gestion durable des eaux et des territoires, les risques naturels et la qualité environnementale. Bien inséré dans le paysage de la recherche française et européenne, il mène ses recherches en appui aux politiques publiques et en partenariat avec les industriels. Il comprend 1550 personnes sur 9 implantations en France.

L'Unité de Recherche Ecosystèmes Forestiers (EFNO) localisée à Nogent-sur-Vernisson est composée d’environ quarante chercheurs, ingénieurs et techniciens. Les recherches menées traitent principalement des écosystèmes forestiers de plaine et des pratiques de gestion sylvicole favorables à la préservation de la biodiversité forestière.
Votre mission consistera à concevoir et à appliquer des modèles de dynamique forestière intégrant les interactions entre plantes et herbivores qui permettent d’étudier la durabilité des écosystèmes forestiers gérés en termes d’équilibre forêt-gibier. Il s’agit d’un poste de modélisateur capable d’intégrer différentes interactions abiotiques et biotiques modulées par les grands herbivores, via notamment l’herbivorie, les modifications physiques et chimiques du sol et la dispersion des plantes.
Des analyses de sensibilité de ce travail de modélisation permettront d’identifier les paramètres déterminants pour la dynamique de la végétation forestière (régénération ligneuse en particulier et communautés végétales en général). Cette approche de modélisation permettra enfin de tester différents scénarios sylvo-cynégétiques pour une approche intégrée des effets de la grande faune à l’échelle du territoire.

Ce poste de chercheur vient consolider et enrichir par ses compétences disciplinaires les recherches de l’équipe Fona sur le rôle de la grande faune dans le fonctionnement de l’écosystème forestier. Ses activités viendront renforcer les collaborations intra- et inter-UR au sein d’Irstea (LESSEM à Grenoble) en particulier sur les aspects de renouvellement forestier et de conservation de la biodiversité. Ces travaux bénéficieront d’un partenariat national sur l’écologie comportementale (CEFS), la dynamique des populations de grands ongulés (LBBE et ONCFS) et leurs effets sur la biodiversité (CEFE) et d’un partenariat international sur la gestion intégrée des écosystèmes (Université Laval & SLU), les effets sur la régénération (FURN & IUFRO WP 1.01.12) et le rôle des ongulés sauvages dans la dispersion des plantes (Univ. de Trèves, Ghent et Varsovie ; ALTER-Net).

Compétences requises

Titulaire d’un doctorat en écologie et/ou en mathématiques appliquées, vous avez des connaissances solides en modélisation des écosystèmes (fonctionnement et dynamique) et en écologie (interactions entre plantes et herbivorie). Des connaissances thématiques sur les écosystèmes forestiers, les grands herbivores et les interactions biotiques seraient appréciées. Vous possédez de grandes qualités rédactionnelles, une très bonne communication orale, des aptitudes et l’envie pour le travail en équipe pluridisciplinaire et maitrisez parfaitement la langue anglaise.

Le dossier est à renvoyer au plus tard le 12 avril 2018 :

Merci de retirer votre dossier de candidature en cliquant sur ce lien

Descriptif de l'organisme employeur

Irstea, institut de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture est focalisé sur 3 défis sociétaux: la gestion durable des eaux et des territoires, les risques naturels et la qualité environnementale. Bien inséré dans le paysage de la recherche française et européenne, il mène ses recherches en appui aux politiques publiques et en partenariat avec les industriels. Il comprend 1600 personnes sur 9 sites en France.

Candidature à cette offre

Cette offre est pourvue et n'a plus cours actuellement
Candidature à cette offre à l'adresse : http://eenv.fr/?OF171262

Partagez sur…