En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Ingénieur en technique d’études des systèmes naturels

Description

L’ingénieur en techniques d’étude des systèmes naturels établit, dans le cadre d’un projet de recherche, le plan d’échantillonnage et assure sa mise en œuvre. Il organise la collecte des données sur le terrain.
Il développe des techniques et des méthodologies d’analyses et de mesure dans les systèmes naturels actuels ou anciens.
Ces activités consistent à :
- Choisir et caractériser les sites d’échantillonnages, déterminer la faisabilité du plan d’échantillonnage.
- Choisir et adapter pour leur mise en œuvre les techniques de prélèvement et d’échantillonnage.
- Effectuer l’identification de différents composants du système étudié (espèces animales et végétales, éléments minéraux, constituants physico-chimiques, ...).
- Mettre en forme l’échantillon en vue de son analyse (conditionnement, fixation des organismes).
- Déterminer et suivre la réalisation d’un ensemble d’analyses et de caractérisations spécifiques (microscopies, spectroscopies, cytométrie, diffraction, chromatographie, analyse d’image, analyse biomoléculaire, ...).
- Développer des dispositifs expérimentaux spécialisés et conduire des expériences de terrain.
- Mettre en forme et valider les données ; effectuer le traitement élémentaire des données (représentations graphiques, statistiques élémentaires, ...).
- Procéder au stockage des données dans les bases pour leur utilisation postérieure ou pour leur mise à disposition auprès de la communauté scientifique du domaine.
- Rédiger les rapports techniques liés aux manipulations, les notices d’utilisation.
- Effectuer la recherche documentaire pour résoudre un problème de techniques d’étude des systèmes naturels.
- Conserver et transmettre les savoir-faire en interne et en externe.
- Assurer une veille sur l’évolution des techniques des autres disciplines pour les introduire dans l’unité.

Formation requise

Le niveau des connaissances mises en œuvre correspond à celui qui peut être acquis lors d'une formation de niveau licence, maîtrise ou école d’ingénieur.

Compétences particulières

- Avoir des connaissances générales théoriques et pratiques dans les sciences de l’environnement (géologie, océanographie, écologie, paléo environnement, ...) et spécialisées dans un domaine
- Avoir des connaissances de base en physique, en chimie et en biologie
- Évaluer, dans l’espace et le temps, l’organisation d’un phénomène concernant la discipline
- Connaître pour les mettre en œuvre les techniques statistiques d’échantillonnage
- Connaître pour les mettre en œuvre les techniques de prélèvement (prélèvements botaniques, roches, sols, organismes, eaux, air, ...) et de conditionnement des échantillons
- Utiliser les techniques de caractérisation et d’observation adaptées à son domaine d’intervention
- Avoir des connaissances opérationnelles d’un ensemble de techniques de l’ingénieur
- Intégrer et organiser un ensemble de capteurs physico-chimiques pour analyser un phénomène
- Utiliser l’outil informatique d’acquisition, de pilotage et de traitement des données
- Utiliser une chaîne d’acquisition et de traitement de l’image
- Évaluer les moyens techniques et logistiques à mettre en œuvre sur le terrain
- Connaître pour les mettre en œuvre les réglementations de base : Hygiène et sécurité, missions de terrain...
- Connaître les problématiques scientifiques et techniques du laboratoire
- Connaître les communautés scientifiques et techniques du domaine, les partenaires industriels et institutionnels
- Communiquer en anglais du domaine à l’écrit et à l’oral

Source : Information non disponible
© Tous droits réservés Emploi-Environnement - Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Ce dictionnaire n'est pas exhaustif : vous pouvez nous indiquer des omissions.

Partager