En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Hydrologue

Description

L’ingénieur hydrologue est le spécialiste de l’étude du cycle de l’eau, en particulier la partie comprise entre les précipitations et l’écoulement dans les cours d’eau. Selon la structure pour laquelle il travaille et sa spécialisation, les activités de l’hydrologue peuvent grandement varier.
• Il étudie, à l’interface entre la météorologie et l’hydraulique, l’effet des précipitations sur les régimes hydriques.
• Il effectue des mesures en hydrométrie, caractérise le ruissellement, l’infiltration, l’évaporation.
• Il effectue la surveillance des régimes hydrologiques, calcule les débits.
• Il analyse les données et les paramètres, et caractérise un régime hydrologique.
• Il est également chargé de mesurer les conséquences de modifications (aménagements, changements d’utilisation des territoires) sur les régimes hydriques.
• Le métier d’hydrologue comporte généralement une partie de modélisation.

Formation requise

Le métier d’hydrologue se pratique généralement après une école d’ingénieur : école spécialisée en hydraulique et hydrologie, sciences et techniques de l’eau, mécanique des fluides... ou école plus généraliste. Il existe également des Masters recherche spécialisés : hydrologie, sciences de l’eau.

Compétences particulières

Les conditions d'exercice varient grandement selon les postes. Les déplacements peuvent être nombreux, pour se rendre compte sur le terrain de ce qui est à analyser, modéliser ou calculer et pour assister à des réunions.

Employeur potentiel 

Services déconcentrés de l’État : Directions régionales de l’environnement (DIREN), Directions départementales de l’agriculture et de la forêt (DDAF), Directions départementales de l’équipement (DDE) ; Agences de l’eau ; Établissements de recherche : universités, CNRS, ORS-TOM, CEMAGREF ; EDF ; Grandes sociétés d'équipement (Compagnie du Bas Rhône et du Languedoc, Compagnie nationale du Rhône, Société du canal de Provence, Société d'aménagement des coteaux de Gascogne...) ; Syndicats d’aménagement de bassins hydrographiques, de cours d’eau ; Bureaux d’étude spécialisés.

Source : Information non disponible
© Tous droits réservés Emploi-Environnement - Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Ce dictionnaire n'est pas exhaustif : vous pouvez nous indiquer des omissions.

Partager