En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement
Les offres d'emploi Conservatoires d'Espaces Naturels
Toutes les offres d'emploi
Cette offre est pourvue
Un recruteur adhérent à l'atelier technique des espaces naturels

Evaluation de la perméabilité du vignoble du grand Rovaltain H/F(Publiée le 05/11/2018 - Référence : BP - 183177)

Société qui recrute : Conservatoires d'Espaces Naturels
Contrat de travail : Stage - 6 mois  -  Expérience requise : Jeune diplômé / moins de 1 an
Localisation : France / Auvergne-Rhone-Alpes / VOGUE (07)
Secteurs d'activité :
Biodiversité : Milieux / Sites

Descriptif du poste

VOIR L'OFFRE DETAILLEE SUR NOTRE SITE INTERNET

Contexte
Le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes est une association créée en 1988. Sa mission, déclarée d’intérêt général, est de préserver la biodiversité rhônalpine. En partenariat avec les collectivités, les services de l’État et de nombreux organismes, le conservatoire anime des programmes visant à :
• La gestion innovante d’espaces naturels à enjeux. En effet, leur cœur de métier, perfectionné au fil des ans, s’appuie sur la maîtrise d’usage de terrains à forte valeur écologique et la mise en œuvre d’une gestion, réfléchie et concertée, adaptée aux enjeux des sites.
• L’aide aux démarches de développement durable des territoires. Il s’agit de l’aide aux collectivités territoriales pour favoriser l’émergence de projets locaux de préservation et la cohérence des politiques publiques en faveur de la biodiversité.
• La valorisation des savoir-faire au sein d’un réseau rhônalpin. C’est le transfert de la technicité, l’échange de compétences et la mise en place de méthodologies communes pour permettre aux autres forces en présence, aux nouveaux gestionnaires, de relayer cette mission et de profiter du savoir-faire acquis.
Le contrat vert et bleu Grand Rovaltain (Ardèche-Drôme)
Cet outil opérationnel, inscrit dans la politique régionale en faveur de la biodiversité, vise à répondre aux objectifs de la TVB et du SRCE (actuel SRADDET). Le conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes est impliqué au côté du Syndicat mixte du Grand Rovaltain dans la co-animation de ce contrat et est également maitre d'ouvrage de plusieurs actions.

Le Grand Rovaltain en quelques chiffres:
• 103 communes, 3 EPCI, sur 2 départements
• 310 000 habitants
• 1 500 km²
• 3 bassins de vie autour de Valence, Romans et Tain l’Hermitage-Tournon

Le contrat vert et bleu en quelques chiffres:
• 21 porteurs d’actions
• 55 actions
• 13,2 millions d’euros de dépenses prévues sur 5 ans

Problématique
L'organisation des paysages viticoles influence la répartition et la dynamique de la biodiversité. Il est reconnu que des paysages "homogènes" peuvent constituer un facteur limitant à la présence et aux déplacements de certaines espèces. Bien que l'échelle de la parcelle cultivée bénéficie aujourd'hui d'un grand intérêt dans l'amélioration des pratiques plus respectueuses de l'environnement, une réflexion plus globale à l'échelle des paysages viticoles est nécessaire en vue d'améliorer et préserver les continuités écologiques.

L'action portée par le Cen pour 2 ans (2019-2020), en partenariat avec le Syndicat mixte Grand Rovaltain, l'INAO, le Syndicat des Côtes du Rhône, les chambres d'agricultures 07 et 26, le CERMOSEM et la LPO, vise plusieurs objectifs:
• Evaluer les perméabilités écologiques des vignobles
• Identifier les continuités écologiques au sein des aires délimitées des appellations du grand Rovaltain (St Joseph, St Péray, Cornas, Hermitage et Crozes Hermitage) afin d'identifier les ruptures écologiques et améliorer les continuités
• Disposer d'un outil d'aide à la décision dans le cadre des opérations d'aménagement et de planification territoriale (PLU, PLUi, ...)
• Identifier et caractériser les continuités écologiques au sein des parcelles cultivées (Infrastructures agro-écologiques - IAE) et les zones favorables à la biodiversité hors surfaces productibles (rang et inter-rang)
• Former et accompagner les exploitants agricoles à l'identification et la caractérisation de la qualité des IAE (auto-diagnostic)
• Conseiller aux exploitants viticoles des actions de préservation/améliorations des IAE
• Sensibiliser la profession viticole aux intérêts des IAE sur les exploitations agricoles.

Objectifs et contenu du stage
Ce stage s'inscrit dans le cadre du démarrage de cette action pluriannuelle qui se déroulera entre 2019 et 2020. En lien avec le maître de stage et les partenaires de l'action, le stagiaire réalisera:
- Un état de l'art sur la perméabilité des vignobles et les retours d'expériences en la matière à l'échelle nationale et internationale,
- La production d'un mémoire bibliographique et retours d'expérience à destination des gestionnaires d'espaces naturels et de la profession viticole,
- un travail d'accompagnement à la réalisation des diagnostics à l'échelle des exploitations viticoles,
- un travail prospectif de propositions d'actions.
La restitution de la démarche se fera au cours d’une réunion du groupe de travail, ainsi que sous une forme papier. En plus du rapport détaillé, une plaquette de synthèse sera également produite.
Objectifs et contenu du stage
Ce stage s'inscrit dans le cadre du démarrage de cette action pluriannuelle qui se déroulera entre 2019 et 2020. En lien avec le maître de stage et les partenaires de l'action, le stagiaire réalisera:
- Un état de l'art sur la perméabilité des vignobles et les retours d'expériences en la matière à l'échelle nationale et internationale,
- La production d'un mémoire bibliographique et retours d'expérience à destination des gestionnaires d'espaces naturels et de la profession viticole,
- un travail d'accompagnement à la réalisation des diagnostics à l'échelle des exploitations viticoles,
- un travail prospectif de propositions d'actions.
La restitution de la démarche se fera au cours d’une réunion du groupe de travail, ainsi que sous une forme papier. En plus du rapport détaillé, une plaquette de synthèse sera également produite.

Compétences requises

Compétences et qualités recherchées
Autonomie, rigueur
Maitrise de l'anglais souhaitable
Connaissances souhaitées en biologie, écologie des paysages, agro-environnement et viticulture
Collecte, traitement et analyse de données (cartographie SIG, base de données)
Capacités rédactionnelles et animation de réunion
Sens et goût pour le relationnel et le travail de terrain
Capacités de vulgarisation des connaissances scientifiques

Données pratiques
Stage de 6 mois entre février et septembre 2019.
Basé à l’antenne sud du Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes, à Vogüé (proche Aubenas), en Ardèche
Déplacements à prévoir (agglomération Romans Valence) - Permis de conduire et véhicule personnel nécessaire
Indemnisation : 530 €/mois et chèque déjeuner + remboursement des frais de déplacement

Contact
Benoît PASCAULT, chargé de projets Ardèche-Drôme
benoit.pascault@cen-rhonealpes.fr

Conservatoire d’Espaces Naturels Rhône-Alpes (CEN Rhône-Alpes)
8 allée du château – 07200 VOGUE

Merci d’envoyer lettre de motivation et CV, par courrier mail , d’ici le 15 décembre 2018

Avec le soutien financier de l'Union Européenne et de la Région Rhône-Alpes
Langue : France

Descriptif de l'organisme employeur

Depuis près de 40 ans, les Conservatoires d’espaces naturels contribuent à préserver notre patrimoine naturel et paysager par leur approche concertée et leur ancrage territorial. 2 713 sites naturels couvrant 144 138 ha sont gérés sur près de 3000 communes. Ce réseau dense contribue à la « Trame verte et bleue ».

Candidature à cette offre

Cette offre est pourvue et n'a plus cours actuellement
Candidature à cette offre à l'adresse : http://eenv.fr/?OF183177

Partagez sur…