En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement
Les offres d'emploi Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaires
Toutes les offres d'emploi
Postulez à l'offre

Chargé(e) d'études qualité de l'air H/F(Publiée le 13/02/2018 - Référence : Chargé (e) d'études qualité de l'air - 169731)

Société qui recrute : Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaires
Contrat de travail : CDD / Mission - 8 mois  -  Expérience requise : 1 à 3 ans
Rémunération : à négocier
Localisation : France / Ile-de-France / Paris 07
Secteurs d'activité :
QHSE : Risques

Descriptif du poste

Sous l’autorité du président, le chargé d’études « qualité de l’air » prend connaissance au nom de l’Autorité des informations et propositions émises par l’ensemble des parties concernées par la pollution atmosphérique liée à l’exploitation des aérodromes.
Il assure les fonctions de conseiller technique de l’Autorité dans le domaine de la pollution atmosphérique. Il représente le président de l’Autorité dans les instances officielles à la demande de celle-ci.
Activités essentielles
• Piloter les actions de l’Autorité dans le domaine de la pollution atmosphérique sur et autour des aéroports
• Mettre en place et maintenir une veille et des outils de suivi de cette problématique, notamment sous forme de tableaux de bord
• Synthétiser les informations disponibles, les constats et les études techniques à l’intention des membres de l’Autorité
• Assister les membres de l’Autorité pour les avis à rendre dans ce champ de compétences
• Entretenir le dialogue avec tous les partenaires présents dans ce champ de compétences
• Participer à des groupes de travail thématiques et organiser/animer des réunions techniques avec les différents partenaires
• Participer aux réunions plénières de l’Autorité et aux réunions organisées avec les Commissions Consultatives de l’Environnement sur les plateformes
• Préparer en fin d’année les parties du rapport annuel d’activité de l’ACNUSA consacrées à la qualité de l’air

Environnement, contexte de travail, rattachement hiérarchique:
• Il agit sous l’autorité hiérarchique du président de l’Autorité auquel il rend compte, et en étroite collaboration avec le secrétaire général.
• Il est en relation avec :
o les services du ministère de la Transition écologique et solidaire, en particulier la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) et la Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC)
o les services techniques des aéroports : laboratoire d’Aéroports de Paris notamment, et direction du développement durable sur les autres aéroports
o les associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA)
o les associations de riverains, les préfectures, les élus, les représentants des professionnels de l’aéronautique

Compétences requises

• Formation en physique et chimie de l’atmosphère (ingénieur ou niveau Bac 5 minimum exigé)
• Expérience professionnelle relative à la qualité de l’air ambiant, aux émissions atmosphériques et/ou aux impacts de l’activité aéroportuaire sur l’environnement souhaitée
• Aptitude à l’assimilation et à la synthèse d’informations techniques
• Capacités rédactionnelles
• Capacité de représentation
Une bonne connaissance des administrations nationales et locales et la maitrise de l’anglais seraient appréciables.

Descriptif de l'organisme employeur

L’Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaires (ACNUSA) est une autorité administrative indépendante chargée de contrôler l’ensemble des dispositifs de lutte contre les nuisances générées par la transport aérien. L’extension des compétences de l’ACNUSA à la pollution atmosphérique a pris effet au 1er novembre 2010. Elle est définie par la loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 (dite « Grenelle II »), article L. 174 et L. 175.
Deux membres supplémentaires de l’Autorité ont été nommés en janvier 2011, l’un compétent en matière d’émissions atmosphériques de l’aviation, et l’autre compétent en matière d’impact de l’activité aéroportuaire sur l’environnement.
D’après la loi, l’Autorité peut émettre des recommandations sur toute question relative aux nuisances environnementales générées par le transport aérien sur et autour des aéroports. Elle est également consultée par les autorités chargées de l’élaboration des schémas régionaux du climat de l’air et de l’énergie (SRCAE) ou des plans de protection de l’atmosphère (PPA), pour les territoires impactés par un grand aéroport.
Enfin, s’agissant de la pollution atmosphérique générée par l’aviation, l’Autorité est chargée de « contribuer au débat en matière d’environnement aéroportuaire ». A ce titre, l’Autorité peut formuler des propositions d’études pour améliorer les connaissances dans ce domaine et diffuser ces études.

Postuler à cette offre

Remplissez le formulaire ci-dessous

Candidature à cette offre à l'adresse : http://eenv.fr/?OF169731

Partagez sur…