En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement
Les offres d'emploi PASK II
Toutes les offres d'emploi
Cette offre est pourvue

Stage M2: Evaluation par télédétection des effets environnementaux liés aux activités de restauration des sols (CES/DRS) H/F(Publiée le 30/01/2018 - Référence : Stage M2 PASK II Teledetection - 168978)

Société qui recrute : PASK II
Contrat de travail : Stage - 6 mois  -  Expérience requise : Jeune diplômé / moins de 1 an
Rémunération : Indemnité légale
Localisation : France / Ile-de-France / A préciser avec le stagiaire
Secteurs d'activité :
Agroécologie : Agriculture durable,
Biodiversité : Milieux / Sites

Descriptif du poste

Stage M2: Evaluation par télédétection des effets environnementaux liés aux activités de restauration des sols (CES/DRS) du projet PASK II de lutte contre la pauvreté dans un contexte de variabilité climatique et en considérant le renforcement des compétences locales.

La Mauritanie est l’un des pays sahéliens les plus exposés aux effets de la désertification. Ceci est une conséquence des effets des masses d’air qui balaient le pays. L’action de ces différentes masses d’air engendre une grande variabilité annuelle des précipitations. Les longues années de sécheresse dont a été victime le Sahel dans les années 1970-80, ont frappé durement la Mauritanie. Selon la statistique officielle et la FAO, la pluviométrie moyenne a considérablement baissé, de 30 à 60%, selon les zones agroécologiques impactant directement les conditions de vies des populations et les ressources environnementales. En effet, la pauvreté s’est légèrement accrue en milieu rural, passant de 59% en 2004 à 60% en 2008 et la grande pauvreté de 9.6% en 2004 à 11.1% en 2008. Elle touche 70% des ménages de petits agriculteurs.

Le Projet de Lutte contre la Pauvreté dans l’Aftout Sud et le Kara Koro II (PASK II), a pour objectif spécifique de construire, dans la zone du projet, un tissu économique et social, basé sur la valorisation des ressources naturelles, durable et inclusif des ménages ruraux pauvres, en particulier des femmes et des jeunes. Il développe en particulier des activités liées à la i) restauration des sols, mobilisation et gestion des eaux de surface ; ii) l’appui aux systèmes agricoles, d’élevage et de valorisation des ressources naturelles et ; iii) l’appui au développement local. Des activités additionnelles et complémentaires sont financées par le FEM dont l’objectif est d’accroitre la résilience des communautés rurales pour faire face aux effets néfastes des changements climatiques. Les projets de développement intègre des systèmes de suivi des effets environnementaux de leur activités afin : i) de s’assurer de l’atteinte des objectifs socio-environnementaux ; ii) de répondre aux instances décisionnelles et aux objectifs de développement durable de l’ONU.

La présente proposition a pour objet de valoriser la télédétection comme moyen de suivi environnemental des activités de conservation des eaux et du sol et de défense et restauration des sols (CES/DRS) du projet. La force de proposition pragmatique du stagiaire est essentielle dans ce stage en considérant : i) rigueur scientifique ; ii) besoins d’aide à la décision opérationnel du projet ; iii) attentes des bailleurs.

Le travail se fera en lien avec les équipes du Projet. Le travail sera réalisé en binôme avec un étudiant en Mauritanie afin de s’assurer i) de la transmission du savoir-faire au niveau local pour un renforcement des compétences locales et garantir une durabilité des activités de suivi environnemental pour les projets de développement du FIDA ; ii) développer une réflexion commune intégrant le pragmatisme mauritanien ; iii) faciliter les activités de récolte de données terrains pour l’étalonnage des indicateurs.

Les données mises à disposition sont : i) document conceptuel de projet ; ii) pré-analyses spatiales et temporelles du NDVI et documents de traitement annexes ; iii) données en imagerie satellitaire et climatiques gratuites et accessibles via internet ; iv) données shapefiles de la délimitation de l’ensemble des sites CES/DRS (données initiales disponibles, relevé GPS en cours et disponibles pour le début du stage) ; v) résultats des enquêtes socio-environnementales disponibles en avril-mai 2018. Les documents sont dès à présent disponibles pour les points i) à iv) et seront disponibles pour le v) au moment du stage.

Les activités prévues sont :
Bibliographie et rencontre. Synthèse bibliographique sur les outils de suivi environnementaux en télédétection tout en prenant en considération la variabilité climatique. Rencontre et échange auprès des organismes de recherche scientifique en considération des réflexions préliminaires du binôme sur le contexte mauritanien d’étude (1 mois).
Force de proposition. Réflexions en binôme et détermination de l’usage de deux indicateurs pragmatiques de suivi de la restauration des sols permettant de garantir la rigueur scientifique, ‘appuyer l’aide à la décision du projet et les attentes des bailleurs : NDVI et un autre indicateur à déterminer. Intégration de la variabilité climatique : exemple de l’emploi d’indicateur qualitatif pour la comparaison interannuelle (indice standardisé des précipitations – ISP…) (15 jours).
Propositions techniques. Propositions du binôme soumises pour validation au Projet comprenant : i) contexte et synthèse bibliographique ; ii) indicateurs de suivi environnemental retenus et processus de mise en œuvre y inclus l’intégration de la variable climat ; iii) analyse des avantages et des biais des méthodes retenues y inclut étalonnage des données ; iv) proposition de sortie cartographique, graphique et analytique ; v) chronoprogramme (15 jours).
Analyse et interprétation des données. Répartition du travail entre le binôme. Récupération des données satellitaires et prétraitement des données de 2013 à 2018 sur l’ensemble de la zone d’intervention du Projet. Données d’imagerie satellitaire : Landsat8, Sentinel, Aster, Modis… Données climatiques : Tamsat, SCHRIPS. Réalisation des analyses graphiques et cartographiques pour chaque site d’intervention du Projet (statistiques de zones, calcul raster d’évolution des indicateurs entre dates…). Etalonnage le cas échéant et vérification photographique des résultats et des observations de terrain. Interprétation temporelle et spatiales des données au regard des résultats obtenus. (2 mois)
Transfert savoir-faire. Bilan du travail en binôme et mise à disposition de l’ensemble des outils créés dans le cadre du Projet PASKII pour leur utilisation par le binôme dans les futurs projets du FIDA. (15 jours)
Analyse coûts-bénéfices, et efficience des activités CES/DRS Evaluation des activités CES/DRS réalisées par l’évaluation des coûts théoriques et réels engendrés, et l’intégration des bénéfices socio-environnementaux direct et indirect. (15 jours)
Si le temps le permet, activité complémentaire de suivi environnemental: i) estimation de la séquestration du carbone par le logiciel ExAct développé par la FAO ; ii) intégration des données quantitatives des enquêtes socio-environnementales réalisées par le Suivi-évaluation du Projet, notamment pour l’analyse coûts-bénéfices.
Rédaction du rapport de stage (1 mois)



Encadrement par Olivier Lasbouygues, entrepreneur individuel et ingénieur agronome, pour le compte du FIDA (fond international de développement agricole) sur l’appui au Projet gouvernemental Mauritanien de lutte contre la pauvreté : PASK II.

Encadrement : i) une rencontre physique de démarrage sera réalisée afin d'expliquer le contexte, les orientations, les objectifs et les moyens mis à disposition ; ii) un contact hebdomadaire sera réalisé de manière systématique en début de semaine avec le stagiaire pour faire le bilan des activités réalisées, évaluer les problématiques du stagiaire et définir les orientations pour la semaine en cours (skype, téléphone, rencontre physique, etc.), le cas échéant, des rencontres tri-partite avec le binôme seront effectuées de manière mensuelle ; iii) un contact à la demande du stagiaire selon les problématiques rencontrées ou questionnement à n'importe quel moment (email, téléphone, etc.)

Coordonnateur PASK II : M. Ahmed Ould Amar.

Le Coordonnateur du PASK II ou ses référents RSE (responsible suivi évaluation) seront en contact avec le binôme et le stagiaire pour suivre les évolutions du stage.

Binôme : Collaborateur SIG actuel du Projet ou étudiant en cours de recherche.

Le binôme identifié par le Projet avant le démarrage du stage sera en contact direct avec le stagiaire, des échanges quotidiens seront valorisés afin de permettre une bonne organisation, répartition des taches et prise en compte du contexte national mauritanien.


Modalités de candidature : envoyer un CV et une lettre de motivation en mentionnant l’intitulé de l’offre

Contact : Olivier Lasbouygues
Olivier.lasbouygues@gmail.com

Date de début du stage Mars 2018 (selon le candidat)
Date de fin du stage Aout 2018 (selon le candidat)
Gratification Indemnité légale 2018 + frais de déplacement pour rencontre scientifique

Compétences requises

Niveau master 2. Motivation pour le secteur de l’aide au développement et la restauration de l’environnement, connaissances environnementales générales (climat, agricole, forestière…), connaissances et intérêt pour les systèmes d’informations géographiques. Rigueur personnelle pour être capable de travailler à distance. Etre force de proposition dans la mise en place de nouvelles opportunités de suivi environnemental. Pragmatisme et travail d’équipe. La maitrise de QGIS et de tableur. Disponibilité d’un ordinateur et d’une connexion internet quotidienne.
Langue : Français

Descriptif de l'organisme employeur

Depuis 1980, le FIDA (fond international de développement agricole) a financé 13 projets et programmes en Mauritanie pour un coût total de 291,1 millions de dollars, dont 115,1 millions de dollars octroyés sous la forme de dons ou de prêts concessionnels.
Le Projet de lutte contre la pauvreté dans l'Aftout sud et le Karakoro II (PASK II) repose sur une approche inclusive de développement qui cible des ménages ruraux pauvres, en particulier les femmes et les jeunes, afin de construire un tissu économique et social et la valorisation durable des ressources naturelles.

Candidature à cette offre

Cette offre est pourvue et n'a plus cours actuellement
Candidature à cette offre à l'adresse : http://eenv.fr/?OF168978

Partagez sur…