En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement
Les offres d'emploi AGENCE REGIONALE DE SANTE HAUTS DE FRANCE
Toutes les offres d'emploi
Postulez à l'offre

Correspondant administratif : prévention des intoxications au monoxyde de carbone exposition au plomb - saturnisme H/F(Publiée le 19/06/2017 - Référence : CORRESPONDANT ADMINISTRATIF : PRÉVENTION DES INTOXICATIONS AU M - 158479)

Société qui recrute : AGENCE REGIONALE DE SANTE HAUTS DE FRANCE
Contrat de travail : CDD - 4  -  Expérience requise : Jeune diplômé / moins de 1 an
Localisation : France / Hauts-de-France / ARRAS
Secteurs d'activité :
Gestion des risques : Risque sanitaire, nuisances

Descriptif du poste

■ Descriptif du champ d’intervention de la direction (raison d’être)
Les agences régionales de santé sont dotées de compétences larges dans le pilotage de la mise en œuvre territoriale des politiques de santé au travers notamment du Programme Régional de Santé (PRS).
Les missions de sécurité sanitaire s’appuient sur la veille sanitaire, la surveillance épidémiologique et environnementale, le contrôle sanitaire et les inspections dans tous les domaines de compétence de l’ARS, la prévention des risques sanitaires et la gestion des crises sanitaires quand elles surviennent.
Dans le champ de la santé environnementale, la direction émet des avis sanitaires pour toute décision impliquant une évaluation des effets sur la santé humaine, assure pour le compte de l’Etat le contrôle administratif et technique des règles d’hygiène et prépare les décisions du Préfet dans les domaines de la salubrité et de l’hygiène publique. Elle contribue aussi dans le cadre du Programme Régional Santé Environnement (PRSE) à la définition des priorités d’action en santé environnement en lien avec le Conseil Régional et le Préfet de Région.
Ses missions sont réalisées pour une partie dans le cadre de protocoles d’accord avec les préfets de département.

■ Composition de la direction :
La direction est composée de 3 sous directions : « santé environnementale » ; « inspection contrôle » ; « alerte et veille » et de 2 services : « zonal de défense et de sécurité » et « soins sans consentement ». La cellule régionale d’hémovigilance lui est rattachée. La D3SE travaille de manière rapprochée avec la CIR, cellule régionale de l’ANSP, placée auprès du DGARS.

■ Composition de la sous-direction santé environnementale :
La sous-direction santé environnementale est composée de 6 services et 2 cellules :
- 5 services « santé environnement » : Aisne, Oise, Somme, Pas-de-Calais et Nord
- 1 service « évaluation des risques sanitaires »
- 2 cellules : « pilotage et coordination » et « support et secrétariat mutualisé ».

■ Activité du service santé environnement en département et positionnement hiérarchique du poste :

Au sein de la sous-direction Santé Environnement, le service décline à l’échelle départementale la politique de l’ARS en matière de salubrité de l’eau, de l’habitat et des ERP selon les principes d’interventions suivants :
• Surveillance sanitaire des milieux et traitement des signaux ;
• Evaluation des risques suite à la caractérisation d’un niveau insatisfaisant de la qualité d’un milieu et ou d’un problème de santé ;
• Mise en œuvre des dispositions adaptées aux situations à risque détectées : inspections, contrôles, enquêtes, avis sanitaires visant à garantir la sécurité sanitaire et à prévenir durablement la santé de la population ;
• Préparation des réponses administratives nécessaires à la gestion des risques identifiés et suivi dans le temps des procédures engagées ;
• Réponse aux signaux, alertes sanitaires en lien avec l’environnement et gestion de crise (en lien avec la sous-direction alerte et veille et le service zonal de défense et de sécurité
• Déclinaison du PRSE.
MISSION 1 : Surveillance et observation des foyers d’intoxications au CO

  Valider le signal en lien avec le point focal régional et rechercher les coordonnées (auprès des pages jaunes, de la mairie, des voisins, des pompiers, du service d’urgence, …) des intoxiqués pour prise de contact dans les 48h ;
 Enregistrer le signalement d’intoxication au CO dans la base informatique ;
 Prendre contact avec les intoxiqués :
- Apporter les premiers conseils pour éviter la récidive ;
- Remplir la fiche de renseignements préalable à la préparation de la visite par le technicien ;
 Suivre et mettre à jour le tableau de suivi des intoxications au CO survenues dans le Pas-de-Calais jusqu’à la clôture du dossier ;
 Renseigner les données du système de surveillance des intoxications dans l’application SIROCO en lien avec la Cellule Interrégionale d’Epidémiologie (Cire).

MISSION 2 : Enquête environnementale CO
  Préparer l’enquête sur place de l’ARS :
- Envoi courrier aux intoxiqués ;
- Partage des informations avec le technicien sur la base de la fiche de renseignements et transmission du dossier au technicien du secteur ;
 Relire le rapport du technicien de secteur suite à la validation par le technicien référent CO ;
 Transmettre le rapport aux locataire(s), propriétaire(s), à la mairie.

MISSION 3 : Gestion des situations à risque vis-à-vis du CO en lien avec le technicien
  Sur la base du suivi dans le temps des prescriptions de travaux reprises dans le rapport CO du technicien, rechercher la réponse appropriée au problème soulevé en fonction de la situation, de sa gravité et des responsabilités mises en jeu : conseil, relance, lancement d’une procédure L1311-4 du CSP…
MISSION 4 Surveillance et observation du risque d’exposition au plomb
  Saisir les CREP positifs sur la base informatique : transmission des CREP en DDTM/SCHS/EPCI pour traitement sinon transmission aux techniciens de la « cellule habitat » si logement occupé ;
 Assurer un dispositif de vigilance des intoxications au plomb (déclarations obligatoires par les médecins, résultats des laboratoires, Centre Antipoison, …) ;
 Valider le signal en lien avec la CRVAGS et les infirmières ;
 Suivre et mettre à jour le tableau de suivi des intoxications au plomb survenues dans le département jusqu’à la clôture du dossier ;
 Participer en lien avec la Cire au fonctionnement du système national de surveillance du saturnisme infantile.
MISSION 5 : Mise en œuvre des mesures d’urgence à la suite des cas de saturnisme déclarés ou sur un signalement d’un risque d’accessibilité
 Préparer l’enquête environnementale sur place de l’ARS :
- Envoi courrier aux locataires ;
- Partage des informations avec le technicien et l’infirmière et transmission du dossier à l’infirmière.
 Relire le rapport du technicien et de l’infirmière pour transmission des mesures préventives aux occupants, de prescription de travaux aux propriétaires le cas échéant ;
 Transmettre le rapport aux locataire(s), propriétaire(s) le cas échéant ;
 Information des services sociaux et de relogement le cas échéant.
MISSION 6 : Gestion des situations à risque vis-à-vis du plomb en lien avec le Préfet
 Veiller à la bonne articulation des procédures saturnisme et insalubrité ;
 Traiter les CREP en lien avec la DDTM, pour prise en compte des risques plomb mais aussi insalubrité et/ou péril ;
 Notifier les arrêtés préfectoraux pris au titre des articles L1334-1 et L1334-2 du CSP ;
 Sur la base du suivi dans le temps des prescriptions de l’arrêté préfectoral, rechercher la réponse appropriée au problème soulevé en fonction de la situation, de sa gravité et des responsabilités mises en jeu : conseil, relance, lancement d’une procédure de travaux d’office en lien avec la DDTM,

Compétences requises

Partenaires internes :
L’ensemble de la direction sécurité sanitaire et santé environnementale
La Direction de la Prévention et de la Promotion de la Santé
La Direction de la Stratégie et des Territoires

Profil ingénieur des études sanitaires

Dépôt des candidatures (CV+Lettre de motivation) à l'adresse suivante

ARS-HDF-DRH-CANDIDATURES@ars.sante.fr

Descriptif de l'organisme employeur

■ Descriptif du champ d’intervention de la direction (raison d’être)
Les agences régionales de santé sont dotées de compétences larges dans le pilotage de la mise en œuvre territoriale des politiques de santé au travers notamment du Programme Régional de Santé (PRS).
Les missions de sécurité sanitaire s’appuient sur la veille sanitaire, la surveillance épidémiologique et environnementale, le contrôle sanitaire et les inspections dans tous les domaines de compétence de l’ARS, la prévention des risques sanitaires et la gestion des crises sanitaires quand elles surviennent.
Dans le champ de la santé environnementale, la direction émet des avis sanitaires pour toute décision impliquant une évaluation des effets sur la santé humaine, assure pour le compte de l’Etat le contrôle administratif et technique des règles d’hygiène et prépare les décisions du Préfet dans les domaines de la salubrité et de l’hygiène publique. Elle contribue aussi dans le cadre du Programme Régional Santé Environnement (PRSE) à la définition des priorités d’action en santé environnement en lien avec le Conseil Régional et le Préfet de Région.
Ses missions sont réalisées pour une partie dans le cadre de protocoles d’accord avec les préfets de département.

Postuler à cette offre

Remplissez le formulaire ci-dessous

Candidature à cette offre à l'adresse : http://eenv.fr/?OF158479