En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement
Les offres d'emploi IRSTEA
Toutes les offres d'emploi
Postulez à l'offre

Chercheur-e en analyses chimiques non ciblées H/F(Publiée le 07/04/2017 - Référence : 2017/47/CR/MALY/EE - 154934)

Société qui recrute : IRSTEA
Contrat de travail : CDD - 18 mois  -  Expérience requise : 1 à 3 ans
Localisation : France / Auvergne-Rhone-Alpes / LYON
Secteurs d'activité :
Agriculture : Agronomie, agriculture durable
Milieu naturel biodiversité : Ingénierie, étude, recherche, Surveillance, contrôle, restauration

Descriptif du poste

Irstea, institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l'agriculture est engagé sur 3 défis sociétaux : la gestion durable des eaux et des territoires, les risques naturels et la qualité environnementale. Bien inséré dans le paysage de la recherche française et européenne, il mène ses recherches en appui aux politiques publiques et en partenariat avec les industriels. Il emploie 1600 personnes sur 9 implantations en France.

L’unité de recherche Milieux Aquatiques Ecologie et Pollutions (MAEP) du Centre Irstea de Lyon-Villeurbanne est constituée de plusieurs équipes travaillant sur des questions de qualité biologique et chimique et de fonctionnement des milieux aquatiques d’eau douce (biologie, écologie, chimie analytique et environnementale, devenir et transferts des substances chimiques, traitement des eaux usées).
Vous serez accueilli-e dans l'équipe LAMA (chimie des milieux aquatiques), au sein de l'UR MAEP. L'équipe LAMA coordonne ou participe à de nombreux programmes de recherche menés avec les équipes de l'unité MAEP « Milieux Aquatiques, Ecologie et Pollutions», sur le transfert, le devenir et l’impact des micropolluants organiques et minéraux. L'équipe LAMA est composée d’une quinzaine de permanents répartis en 3 laboratoires : chimie des majeurs, chimie des métaux et chimie des micropolluants organiques. Au sein de l'équipe LAMA, le laboratoire des micropolluants organiques développe des outils pour l'échantillonnage et l’analyse chromatographiques (LC-MS/MS et GC-MS) des micropolluants organiques d’origine agricole (pesticides) ou urbaine (résidus de médicaments, homones, HAP, PCB) dans les eaux usées et de surface, les boues de station d'épuration, les sédiments, les matières en suspension et le biote.

Vous serez chargé-e :
1/ Etudier les produits de dégradation de micropolluants d’intérêt (pesticides et pharmaceutiques) en développant l’analyse suspectée :
- prendre en main l’appareil UPLC/Q-TOF MSMS (Waters) et se former sur les méthodes de préparation des échantillons, les logiciels (Unifi Waters) et méthodologies d’acquisition et de retraitement des données par rapport à nos questions de recherche et familles de contaminants étudiées ;
- compléter la base de données sur les contaminants urbains et l’uniformiser par rapport à celle des
contaminants ruraux (suite thèse B Mathon) ;
- encadrer techniquement le personnel du laboratoire (permanents et doctorant) sur ces méthodes.

2/ Etudier les sources et empreintes de contamination (ex : d’origine agricole ou urbaine) en développant l’analyse non ciblée et la stratégie d’empreinte chimique :
- rédiger une synthèse bibliographique sur le traitement des données en mode ‘’empreintes’’ appliquée à l’environnement (voire aussi dans d’autres domaines comme l’agroalimentaire) ;
- proposer une méthodologie d’acquisition et de traitement statistique de la donnée, appliquée à nos
problématiques.

Vous contribuerez à uniformiser les démarches analytiques suivies dans les thématiques pollutions diffuses rurales et ponctuelles urbaines. Vous contribuerez aussi à optimiser le
stockage/bancarisation des données. Vous valoriserez les résultats sous forme de communications (orales/poster) et de publications scientifiques.

Compétences requises

Titulaire d’un doctorat en chimie analytique, spécialisé dans la chimie des micropolluants organiques et les techniques de spectrométrie de masse. Vous disposez de compétences théoriques et pratiques en chimie analytique appliquée à des matrices environnementales et/ou agroalimentaires ; en techniques chromatographiques couplées à la spectrométrie de masse (basse ou haute résolution) ; en traitement statistique (des connaissances en programmation sous R seront fortement appréciées).

Vous êtes capable de rédiger des rapports et des articles scientifiques en français et en anglais. Vous êtes reconnu-e pour votre esprit d'initiative et de synthèse et votre capacité à travailler en interaction avec plusieurs interlocuteurs aux compétences différentes (chimie, sciences environnementales, statistiques).

Descriptif de l'organisme employeur

Irstea, institut de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture est focalisé sur 3 défis sociétaux: la gestion durable des eaux et des territoires, les risques naturels et la qualité environnementale. Bien inséré dans le paysage de la recherche française et européenne, il mène ses recherches en appui aux politiques publiques et en partenariat avec les industriels. Il comprend 1600 personnes sur 9 sites en France.

Postuler à cette offre

Remplissez le formulaire ci-dessous

Candidature à cette offre à l'adresse : http://eenv.fr/?OF154934