En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Ingénieur forestier

Description

Les ingénieurs forestiers peuvent occuper des emplois à l'ONF, au Ministère de l'Agriculture et de la Pêche ou dans le privé (ingénieur civils). Au Ministère de l'Agriculture et de la Pêche, ils exercent des fonctions relatives à l'aménagement et à la gestion des forêts, à la protection de l'environnement et des milieux naturels (faune sauvage et flore). A l'ONF, l'ingénieur forestier assure la direction des travaux de toutes natures : direction des martelages, travaux d'entretien, travaux de routes et de plantations, de restauration des terrains de montagne, de protection contre les avalanches ou les torrents, de maintien de dunes, d'accueil et d'éducation du public. L'ingénieur civil peut exercer ses fonctions dans des organismes privés en France ou à l'étranger.

Formation requise

Après un bac scientifique et 2 années de classe préparatoire (bio-maths sup, bio-math spé, math sup et math spé techno), le futur ingénieur passe un concours d'entrée commun aux grandes écoles agronomiques pour obtenir au bout de 3 ans un diplôme d'ingénieur forestier. Les candidats, titulaires d'une maîtrise scientifique ou d'un diplôme d'ingénieur jugé équivalent, sont admis en 2° année (sur titre). Les techniciens forestiers de l'ONF ou les techniciens des travaux forestiers de l'Etat peuvent être admis à l'école sur concours, ou intégrés directement après examen.

Compétences particulières

Travail d'équipe, tâche de terrain, administrative, responsabilité, conseil, relation avec les élus, travail concret, relations humaines.

Employeur potentiel 

Les débouchés sont assurés en ce qui concerne les ingénieurs d'Etat et, en fonction des marchés, en ce qui concerne les civils.

Source : ONF
© Tous droits réservés Emploi-Environnement - Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Ce dictionnaire n'est pas exhaustif : vous pouvez nous indiquer des omissions.

Partager