En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Emploi-Environnement

Conseiller en hydraulique agricole

Description

Le conseiller en hydraulique agricole est un conseiller en agriculture spécialisé chargé d'apporter un appui technique et économique aux décideurs et aux exploitants agricoles dans une perspective de gestion globale de la ressource en eau.

Ses actions doivent contribuer à développer les compétences et l'autonomie des agriculteurs dans la gestion de leurs projets d'irrigation et de drainage ainsi qu'à faire valoir les intérêts des agriculteurs auprès des décideurs.

Les activités et les fonctions du conseiller en hydraulique agricole dépendent largement des objectifs de la structure qui l'emploie.
• Il apporte un appui technique et économique aux agriculteurs pour le montage et la mise en oeuvre d'un projet d'irrigation : lors de l'achat du matériel, lors des choix stratégiques concernant les cultures et pendant la campagne d'irrigation (réglage et utilisation du matériel, quantité d'eau à apporter sur les différentes cultures et période à laquelle l'apporter...). Ces conseils sont soit individuels, soit collectifs. Ils peuvent en outre être dispensés sous la forme "d'avertissements irrigation", bulletins d'information diffusés régulièrement.
• Il informe les agriculteurs sur le contexte réglementaire dans le domaine de la gestion de l'eau.
• En partenariat avec les organismes de recherche (INRA, CEMAGREF...) et les instituts techniques, il élabore des références en matière d'irrigation (sous forme de documents de vulgarisation destinés aux décideurs, aux aménageurs et aux agriculteurs).
• Il apporte une aide à la décision et accompagne les agriculteurs et leurs représentants dans les négociations avec les autres usagers de l'eau (élaboration des SDAGE et des SAGE, négociations avec les entreprises gestionnaires de la ressource...), dans la préparation des dossiers auprès des Agences de l'eau, dans le cadre des demandes d'autorisation d'irrigation, etc. Il contribue également à élaborer et à animer les opérations partenariales (comme Irri-Mieux par exemple) entre gestionnaires et usagers de l'eau.
• Il favorise la gestion collective de l'eau en apportant un appui technique à la définition des règles de gestion de l'eau et en animant les associations syndicales autorisées (ASA), organismes de concertation qui regroupent propriétaires fonciers et exploitants agricoles. Il assure le suivi des travaux des ASA.

Formation requise

Le métier est généralement accessible à partir d'une formation de niveau III (BTSA Gestion et maîtrise de l'eau / option maîtrise de l'eau en agriculture, par exemple) ou de formations de niveaux II et I (école d'ingénieur spécialisée en agriculture ou en agronomie, Master pro, Master recherche...).

Compétences particulières

Le métier de conseiller en hydraulique agricole exige de nombreux déplacements et des horaires souvent irrégulières, il s'exerce aussi bien sur les exploitations agricoles, en réunion, en visites et en entretien auprès des différents partenaires.

Employeur potentiel 

Chambres d'agriculture, Coopératives d'utilisation du matériel agricole (CUMA), Organisations professionnelles agricoles (dont les syndicats d'irrigants), Coopératives agricoles, Vendeurs de matériel, Instituts techniques, Bureaux d'études spécialisés dans les projets d'irrigation et de drainage.

Dernières offres d'emploi 

Source : Information non disponible
© Tous droits réservés Emploi-Environnement - Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Ce dictionnaire n'est pas exhaustif : vous pouvez nous indiquer des omissions.

Partager